Accueil » Gouvernance - Développement » 11-Décembre 2017 à Gaoua: le ministre des Infrastructures inspecte les différents chantiers

11-Décembre 2017 à Gaoua: le ministre des Infrastructures inspecte les différents chantiers

A quelques semaines de la Fête nationale qui sera célébrée cette année à Gaoua, chef-lieu de la région du Sud-ouest, le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, a visité les différents chantiers, le samedi 11 novembre 2017. Objectif, constater de visu l’état d’avancement des travaux. À l’issue de la visite, le ministre estime qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer. Il a même affiché son optimisme pour de belles festivités du 11-Décembre 2017.

Le ministre Bougouma a l’écoute des entrepreneurs

C’est au pas de course que le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, accompagné du président du comité d’organisation, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, ont visité les chantiers entrant dans le cadre des festivités du 57ème anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso qui auront lieu cette année à Gaoua.

Le ministre et sa délégation sur le chantier de la cité des forces vives

Le ministre des Infrastructures et sa délégation ont visité plusieurs chantiers dont le bitumage de 50 km linéaire de voirie, la construction d’une salle polyvalente de 500 places à Gaoua, la place de la Nation, la réalisation d’une cité du 11-Décembre, la construction d’un stade régional, d’une gare routière et d’un marché moderne.

Pour ce qui est du bitumage des routes, ce sont les lots 1 à 7 situés autour de la ville de Gaoua qui le seront. Sur ces artères, les couches de fondation sont en cours et font de ce chantier le plus avancé. Les taux sont compris entre 88% et  82%. Ce qui a valu à l’entreprise GLOBEX Construction les félicitations du ministre des Infrastructures.

Le ministre Eric Bougouma (à gauche) et le président du comité d’organisation, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo (à droite)

Après cette étape, la délégation s’est rendue à la cité des forces vives située au quartier Tonkar. Il s’agit en fait de 25 ha aménagés pour la réalisation des logements socioéconomiques. A ce jour, les travaux de réalisation connaissent un taux d’exécution physique de 90%. Au nombre de trois, les sociétés immobilières promettent la fin des travaux au plus tard fin novembre. Les travaux d’électrification et d’adduction d’eau potable ont eux aussi été jugés satisfaisants.

A la fin de la visite, le ministre des Infrastructures, satisfait des travaux de bitumage, a confié que dans l’ensemble, le taux d’exécution physique est conforme à ce qui était prévu dans les dispositions contractuelles.

 Il a reconnu que certains chantiers sont légèrement en retard par rapport aux prévisions. Pour ce qui est de la qualité des chantiers à livrer, le ministre a fait savoir que le comité d’organisation et le gouvernement vont tout mettre en œuvre pour que les travaux qui seront réalisés soient de qualité.

D’ores et déjà, il a encouragé les entreprises, les missions de contrôles et l’agence d’exécution à «maintenir une situation de rigueur dans l’achèvement des travaux».

Omar Idogo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *