Accueil » Que devient? » Que devient Oubkiri Marc Yao?

Que devient Oubkiri Marc Yao?

En tout cas, il se porte bien. Il a été aperçu quelque part à Ouaga ce week-end, en train de partager un verre avec des amis.

Oubkiri Marc Yao fut un grand animateur de la scène politique nationale
Oubkiri Marc Yao fut un grand animateur de la scène politique nationale

Marc Yao a disparu de la circulation. L’on se souvient que lors du retour du pays à une vie constitutionnelle normale en 1991, lui et ses camarades de la CNPP/PSD (dont feu Joseph Ki-Zerbo était le leader) étaient parmi les ténors de l’opposition politique d’alors. Puis Yao, Pierre Tapsoba et consorts ont largué le Vieux Ki-Zerbo pour aller former le CDP avec l’ODP/MT et d’autres partis.
Cette idylle a fonctionné à merveille. Marc Yao a été pendant un moment le représentant du président du Faso (ambassadeur) au Ghana.
De retour au pays, il est encore élu député, 1er vice-président de l’Assemblée nationale et vice-président du CDP. Mais les soubresauts de la naissance de la Fedap/BC sont passés par là et il y a eu lézardes de la maison CDP. Lors du scrutin des législatives de mai 2007, les Marc Yao, Moussa Boly, René Emile Kaboré, entre autres, ont été repoussés dans les profondeurs du classement sur les listes électorales. Ils s’étaient alors retirés de ces listes. En octobre de la même année, la fédération naît et l’on constate que ceux qui se révéleront être des Fedap/BCistes ont joué des coudes pour écarter certains bonzes des sphères de décision.
Plus tard, le 23 avril 2008, ces bonzes vont écrire au président du parti d’alors, qui se trouve être Roch Marc Christian Kaboré, pour demander la refondation du CDP. D’où leur nom de refondateurs.
Las d’attendre cette refondation, ils ont démissionné du CDP le 23 avril 2009. Le 29 août 2009, ils créent la CNPB. Petit-a-petit, ils vont s’éclipser physiquement de la scène politique. En tout cas, pour Oubkiri Marc Yao, l’heure de la retraite politique semble avoir sonné.
Lougouvinzourim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *