Accueil » Education-Enseignement-Recherche » Concours directs et professionnels 2016: tout ce qu’il faut savoir

Concours directs et professionnels 2016: tout ce qu’il faut savoir

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a animé une conférence de presse le vendredi 15 avril 2016 au sein dudit ministère. Ce point de presse a concerné l’organisation des concours de la Fonction publique session 2016. 11 537 postes sont à pourvoir contre 9 773 en 2015 pour un budget de plus d’un milliard de francs CFA.

Le ministre duTravail entouré de ses collaborateurs
Le ministre du Travail entouré de ses collaborateurs

11 537 postes à pourvoir pour les concours directs de la session 2016 contre  9 773 en 2015, ce qui correspond à une augmentation de 18%. En outre, seront ajoutés les 787 postes des 12 concours annulés en 2015 pour fraude. C’est la principale information donnée par le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Clément Pengdwendé Sawadogo, lors d’un point de presse organisé le vendredi 15 avril dernier.

Au titre des concours professionnels, se sont 4 588 postes qui seront à pourvoir. Par ailleurs, les concours sur mesures nouvelles seront organisés pour 7 917 postes. Des recrutements qui, selon le ministre, vont connaitre une augmentation de plus de 10% par rapport à 2015 où environ 15 773 postes ont été pourvus avec plus de 700 000 candidats en lice.

Pour éviter les cas de fraudes comme en 2015, des dispositions particulières seront prises pour l’organisation des concours de cette année. Selon le ministre, le dispositif institutionnel est en train de se mette en place avec les prestations de serment des membres des Comités et les membres de la Commission nationale de pilotage des concours. Une procédure rigoureuse de recrutement d’un cabinet de proposition de sujets est aussi en cours.

Les hommes de media attentifs aux explications du ministre
Les hommes de media attentifs aux explications du ministre

Des mesures de renforcement du dispositif anti-fraude sont également prises en relation avec les services de la Police et de la Gendarmerie.

Parmi les innovations de cette année, il faudra ajouter l’inscription en ligne qui passe de un (1) à dix (10) concours, tous de niveau supérieur. Ce sont, les concours de la magistrature, des conseillers des affaires étrangères, des inspecteurs des Eaux et Forêts, des conseillers en GRH, des inspecteurs du travail, des conservateurs d’archives, de l’Enaref cycle A, des inspecteurs des douanes, des conseillers des affaires économiques et  des administrateurs civils.

La réception des dossiers des candidatures les concours professionnels commence ce 18 avril pour les instituteurs adjoints certifiés (IAC);  suivront les autres pour la période du 20 avril au 4 mai prochain. L’administration des épreuves de ces concours professionnels est prévue du 28 au 30 mai et les premiers résultats sont attendus pour le 23 juin 2016.

Pour ce qui est des concours directs, la réception des dossiers est fixée du 16 au 26 mai 2016 et l’administration des épreuves du 1er au 10 août. Les premiers résultats sont attendus pour le 5 septembre et les résultats finaux, le 20 octobre prochain.

Il est à noter que ce calendrier est susceptible de modification. L’organisation des concours directs de la Fonction publique de cette année coûtera 1 17 500 000 francs CFA.

Jude Somé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *