1er CASEM 2018 du ministère de la Santé: le ministère dresse le bilan de 2017 et envisage l'année en cours. - Les échos du Faso
Accueil » Logtoré » 1er CASEM 2018 du ministère de la Santé: le ministère dresse le bilan de 2017 et envisage l’année en cours.

1er CASEM 2018 du ministère de la Santé: le ministère dresse le bilan de 2017 et envisage l’année en cours.

Le Ministre de la Santé, le professeur Nicolas MEDAH (à gauche) et le Représentant de l’OMS au Burkina Faso, le Dr Alimata J. DIARRA-NAMA

Ouagadougou, ce 13 avril 2018, le Ministère de la Santé a tenu son premier Conseil d’administration du secteur ministériel de la santé (CASEM) de l’année, sous la présidence du Professeur Nicolas MEDA, Ministre  de la santé. Ont pris part à ce CASEM, les directeurs et chefs de service du département et les PTFs du secteur santé au nombre desquels l’OMS, l’USAID, l’UNICEF, l’UNFPA, l’UE, la Banque mondiale.

Une vue des participants

Ce premier CASEM 2018,  se tient dans un contexte où le ministère de la santé a entrepris de nombreuses réformes dans le cadre du PNDES (Plan national de développement économique et social). Parmi ces réformes, on peut citer la réorganisation de l’institution  pour une approche de gestion axée sur les résultats, l’adoption de la loi hospitalière et la mise en œuvre du régime d’assurance maladie.

En termes de bilan chiffré, il ressort un taux de réalisation de 62 % des activités inscrites en 2017, avec  un coût total de 280,2 milliards de francs CFA, soit une absorption de 88,4% sur les fonds mobilisés.

Pour l’année 2018, a précisé M. le Ministre, ces acquis seront renforcés avec la mise en œuvre d’un certain nombre de priorités parmi lesquelles : une meilleure gouvernance ; un accès renforcé des populations à des soins, médicaments et services de qualité ; une consolidation du dispositif de lutte contre les endémo-épidémies et une intensification de la politique de promotion de la santé.

Les partenaires techniques et financiers ont félicité le Ministère de la santé pour les résultats obtenus et se  sont engagés à l’accompagner pour la mise en œuvre des activités et ce au bénéfice des populations.

BULLETIN D’INFORMATION EN LIGNE DE L’OMS AU BURKINA FASO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *