Accueil » Education-Enseignement-Recherche » 1er tour du BEPC 2018: les larmes de joie et de tristesse des candidats

1er tour du BEPC 2018: les larmes de joie et de tristesse des candidats

Les membres du jury proclamant les résultats du 1er tour

Ce 26 juin 2018 a été une journée pleine d’émotions pour la plupart des candidats à l’examen du Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Un jour tant attendu, celui de la délivrance, est enfin arrivé, après plusieurs mois passés en classe et surtout pour cette année qui a enregistré beaucoup de grèves des enseignants. Les résultats du premier tour du BEPC sont tombés ce 26 juin et nous y étions pour faire le constat pour ce premier tour dans un des centres de la ville de Ouagadougou.

Jeanne Kaboré, admise au 1er tour

Jeanne Kaboré, parmi les candidats ayant composé au jury 136 au lycée Wendmanegda de Ouaga 2000, a passé une nuit blanche. Pour ce grand jour, elle a préféré se faire déposer par son oncle très tôt le matin. «Je suis là depuis 6 heures du matin. Peu importe l’heure de la proclamation des résultats, je ne pouvais plus rester à la maison» confie Jeanne.

Le stress, l’angoisse et la peur se lisaient sur le visage d’Aicha Toé, sa camarade, et bien d’autres candidats avant la proclamation des résultats. Mais certains camarades à côté arrivent à se remonter le moral, même si ce n’est pas pour longtemps. Et c’est le cas d’Issouf Kabré qui n’arrive plus à tenir sur ses deux jambes, après trois heures d’attente.

Aicha Toé doit encore tenter sa chance au 2nd tour
Moubarak Yves Ouédraogo. Il aura une nouvelle moto

Assis, debout, les candidats attendent la proclamation des résultats devant leur jury. Il est 09h 30, au moment où nous avançons vers le jury 136 pour connaître l’heure exacte de la proclamation et nous tombons sur la fameuse phrase «Candidats, approchez».

Certains accourent vers le président du jury, pendant que d’autres reculent. Puis, s’en suit la phrase «Sous réserve d’un contrôle approfondi, les candidats dont les noms suivent sont déclarés admis à l’issue des épreuves du premier tour». Puis on entend des pleurs et des cris de joie.

«Alléluia, alléluia», on entend le cri d’un candidat qui coure au milieu de la foule. «Je suis très heureux ce matin, j’ai obtenu mon BEPC au 1er tour, mes parents seront très fiers et j’aurai ma nouvelle moto» nous confie Moubarak Yves Ouédraogo dans une très grande émotion.

Et peu de temps après, Jeanne Kaboré s’exclame: «Je suis admise, je suis admise, wahoooo!» Mais ce n’est pas le même cas que sa camarade Aicha qui n’a pas entendu son nom. Toute triste dans la foule, elle n’arrive pas à croire qu’elle a échoué au BEPC au premier tour. Mais quelque temps après, son nom est cité pour le second tour prévu le jeudi prochain. Et tout de suite elle est encouragée par sa camarade Jeanne.

Ce qu’il faut retenir dans ce jury 136, il y a eu peu de pleurs que de rires. Sur un total de 360 candidats, le jury enregistre 121 admis au premier tour et 168 candidats retenus pour le second tour qui espèrent eux aussi entendre leur nom le 29 juin prochain.

Omar Idogo

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *