Accueil » Education-Enseignement-Recherche » 1ère édition du SAPELAN: fruit d’une collaboration entre l’association TEEL-BA et le journal RAAMDE

1ère édition du SAPELAN: fruit d’une collaboration entre l’association TEEL-BA et le journal RAAMDE

Le présidium lors de la conférence de presse
Le présidium lors de la conférence de presse

Ce jeudi 22 juin 2017 s’est tenue au CENASA, la cérémonie d’ouverture de la 1ère édition du Salon de l’alphabétisation et des publications en langues nationales (SAPELAN). Prévue pour se tenir du 22 au 23 juin 2017, elle est placée sous le patronage de sa Majesté le Mogho Naaba Baongho et le parrainage du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation.

Alphabétisation, langues nationales et contribution au développement du Burkina Faso», c’est sous ce thème que se tient la 1ère édition du Salon de l’alphabétisation et des publications en langues nationales (SAPELEN) du 22 au 23 juin 2017 dans la capitale burkinabè.

M. René Tiendrébéogo , le promoteur du SAPELAN
M. René Tiendrébéogo , le promoteur du SAPELAN

Objectif, promouvoir les langues nationales. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce jeudi 22 juin au CENASA en présence de Katherine Kaboré, représentante du Ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, parrain du Salon.

les participant du salon
Les participant au salon

L’idée de ce Salon est le fruit d’une collaboration entre l’association TEEL-BA et le journal RAAMDE. «Une initiative qui vient à point nommé, selon M. René Tiendrébéogo, le promoteur du SAPELAN, car elle permet aux acteurs de l’alphabétisation et ceux utilisant les langues nationales de disposer d’un cadre d’échanges et de partage d’expériences». Assurément, ce salon est une opportunité de poser les vrais problèmes de l’alphabétisation et de la promotion des langues. C’est pourquoi M. Tiendréobéogo insiste pour dire que «Le SAPELAN continue un cadre d’information et de formation pour les acteurs de l’alphabétisation et des langues».

Katherine Kaboré, représentante du Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, parrain du SAPELAN
Katherine Kaboré, représentante du Ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, parrain du SAPELAN

Pour Katherine Kaboré, représentante du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, les personnes qui ont bénéficié convenablement de l’alphabétisation prennent conscience de leur situation et s’engagent plus dans les actions visant l’amélioration progressive de leurs conditions d’existence, tant sur le plan individuel que collectif». Aussi elle a saisi l’opportunité pour saluer le travail que font les opérateurs en alphabétisation à savoir, l’amélioration de la qualité des enseignants, l’apprentissage des jeunes et adultes, l’adaptation des méthodes et des contenus qui est une évolution des besoins centrée sur l’apprenant, l’acquisition de compétences croissantes de la part des formateurs, la mise à disposition de supports didactiques de qualité et en quantité suffisantes.

Photos de famille
Photo de famille

Avant d’ouvrir officiellement la première édition, la représentante du ministre de l’Education nationale a tenu à encourager les initiateurs du SAPELAN et à reconnaître que cette foire est aussi un lieu de recherche des solutions aux différentes problématiques qui se posent dans les secteurs d’activités de l’Education nationale.

Omar Idogo, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *