Accueil » L’impertinent » La baisse du niveau scolaire réside aussi dans la qualité des infrastructures

La baisse du niveau scolaire réside aussi dans la qualité des infrastructures

Une éocle dans un quartier de Ouagadougou
Une école dans un quartier de Ouagadougou

C’est avec un réel pincement au cœur que beaucoup de Burkinabè constatent le pauvre niveau d’instruction de certains de leurs concitoyens. Il est certain que les différentes réformes et les différents tâtonnements ont eu un impact sur la qualité de l’enseignement. Mais il est tout aussi vrai que le laxisme et la corruption ont également une responsabilité dans cette déliquescence.

L’ampleur des besoins est telle que le privé est venu à la rescousse du public. Malheureusement, comme dit plus haut, on a fermé les yeux ou on s’est laissé fermer les yeux sur la qualité des locaux, des encadreurs et de l’environnement des écoles, collèges, lycées et universités.

L’exemple que vous avez sous les yeux n’est peut-être pas le plus mauvais; mais avouons qu’il est loin de l’idéal pour acquérir les meilleures connaissances. Malheureusement, le désarroi de certains parents fait qu’ils n’ont d’autre choix que de confier leurs progénitures à ces structures peu consciencieuses.

L’Impertinent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *