Accueil » Gouvernance - Développement » 25 eme journée internationale des personnes handicapées: c’est la ville de Pô qui l’a accueillie

25 eme journée internationale des personnes handicapées: c’est la ville de Pô qui l’a accueillie

Le maire de Pô a remercié le gouvernement pour le choix de la ville de Pô

La 25eme journée internationale des personnes handicapées a été célébrée ce lundi 3 décembre 2018 dans la ville de Pô. C’est la place de Nemaro de la ville qui a abrité la cérémonie présidée par le ministre de la Promotion de la femme et à laquelle a pris part le ministre des Sports et des Loisirs. De nombreuses activités sportives et culturelles étaient au programme.

Issa Palenfo représentant des personnes vivant avec un handicap

Placée sous le thème: <autonomiser les personnes handicapées et assurer la participation et l’égalité>, cette cérémonie a débuté à 9heures avec l’allocution du maire de la commune de Pô représenté par son premier adjoint Assane Gomgnimbou. Celui-ci a remercié les autorités gouvernementales pour le choix porté sur sa ville pour accueillir cette célébration. Pour lui, ce thème est assez évocateur car il met l’accent sur l’autonomisation des personnes vivant avec un handicap pour un développement inclusif et équitable. Le premier adjoint au maire a demandé aux personnes vivant avec un handicap de s’approprier cette journée pour faire des plaidoyers auprès du gouvernement et des partenaires afin de trouver des solutions aux difficultés de tout ordre qu’elles rencontrent quotidiennement.

Une personne vivant avec un handicap reçoit un cadeau
La secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, madame Yvette Dembelé, demande de soutenir les personnes handicapées

Issa Palenfo, président de l’association pour la promotion des droits des personnes handicapées a remercié le gouvernement pour les nombreux efforts concourant à l’épanouissement de ces personnes souffrantes. Il a cité la tenue du forum avec le chef de l’Etat, les activités rémunératrices et la délivrance de la carte d’invalidité. Plusieurs pistes de solutions ont été proposées par monsieur Palenfo dans tous les domaines pour soulager ces personnes vulnérables notamment dans l’éducation, le sport et aussi l’accès aux emplois de la Fonction publique. Il a terminé son discours en réitérant son vœu de voir la personne handicapée heureuse en souhaitant qu’elle soit assistée par tout le monde car tout le monde est potentiellement vulnérable.

Le ministre des Sports remettant le prix du meilleur lutteur
La secrétaire d’Etat s’exprimant à la fin de la cérémonie

Quant à la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, madame Yvette Dembelé, elle a déclaré que cette journée instituée en 1992, est une occasion de réfléchir sur la place des handicapées dans le développement du pays. Ce thème nous interpelle à plus d’égard sur ces personnes et ce choix traduit la volonté du gouvernement d’œuvrer à leur plus grande participation, a-t-elle dit. Des actions sont ont été réalisées par l’Etat en leur faveur à savoir la tenue du forum national des personnes handicapées, la production de 3000 cartes d’invalidité et bien d’autres. Seulement les difficultés qu’elles rencontrent sont nombreuses comme la pauvreté, les pesanteurs socioculturelles et l’analphabétisme, a souligné madame Dembelé. C’est pour cela qu’elle a lancé un appel à l’ensemble des Burkinabè, amis et partenaires du pays à une mobilisation sans faille autour des questions de l’inclusion des personnes handicapées dans le processus du développement.

Une course féminine à tricycle, une course à pied d’hommes aveugles dans la soirée, un concert ainsi qu’un panel ont meublé cette célébration de la 25eme journée internationale de la personne handicapée à Pô. Parallèlement, à cette célébration, le ministre des Sports et des Loisirs a lancé la compétition de lutte traditionnelle entrant dans le cadre de la fête de l’indépendance du pays.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *