Accueil » Economie-Finances » Répartition du fonds commun: un affrontement évité de justesse aux Impôts

Répartition du fonds commun: un affrontement évité de justesse aux Impôts

Les agents des Impôts et du Trésor ont reçu les virements des sommes correspondant au montant qui leur revient pour ce qui concerne le fonds commun du premier trimestre 2017 dans leurs comptes bancaires. Le gouvernement a tenu parole, alors que le Syndicat national des Agents des Impôts et des Domaines (SNAID) refusait que le fonds commun soit reparti à tous les agents de la Direction générale des Impôts (DGI) de manière équitable.

Les responsables du SNAID lors d'une conférence de presse
Les responsables du SNAID lors d’une conférence de presse

Hier lundi, le SNAID a voulu tenir une assemblée générale au sein de la DGI. Les forces de sécurité ont empêché le rassemblement. Le SNAID s’est retrouvé à la Bourse du travail où il a décrété le blocage des activités de la DGI durant la semaine.

Dans la soirée du lundi, le Directeur général des Impôts a diffusé un message dont voici le contenu: «Toute menace ou intimidation est à signaler au supérieur hiérarchique immédiat pour une suite administrative au judiciaire». Le gouvernement a choisi la voix de la fermeté face à ce qu’il considère comme une menace de déstabilisation de l’action gouvernementale.

Ce mardi, dans la matinée, les aimateurs du syndicat se sont retrouvés devant la DGI pour implanter leur piquet de grève, malgré la présence des éléments de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS). Mais les policiers n’ont pas eu à intervenir. Les autres agents qui s’opposent à cette grève se sont interposés. Ils ont réussi à chasser ceux qui ont tenté d’implanter tentes et sono pour contester l’octroi du fonds commun à tous les agents de la DGI. L’affrontement a été évité de justesse.

Le SNAID, pour sa part, estime que seuls ceux qui sont issus de l’ENAREF ont doit à une partie de fonds commun. Cette affaire pollue l’atmosphère au sein de la DGI et divise les agents.

En rappel, dans l’accord signé avec le gouvernement, le syndicat des Impôts a obtenu la fin du prélèvement des 25% du fonds commun qui étaient reversés aux agents du ministère en charge des Finances. Pour le SNAID, ces 25% devraient revenir exclusivement aux agents issus de l’ENAREF alors que pour le gouvernement les 100% du fonds commun reviennent à l’ensemble des agents des Impôts y compris les agents d’appui comme les chauffeurs, les secrétaires, les agents de liaison, etc..

Finalement, le fonds commun devient un fonds qui divise…

A K

Un commentaire

  1. si équité n’est pas égalité, la vision du gouvernement est la bonne. sauf erreur ou omission, c’est cette vision que prévaut le travail se fait en chaine , et chaque maillon joue son rôle pour l’atteinte des résultats. pour l’équité,on a observé qu’ailleurs, qu’il y a un taux appliqué au traitement médian pour chaque catégorie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *