3 salaires payés pour le même poste - Les échos du Faso
Accueil » Economie-Finances » 3 salaires payés pour le même poste

3 salaires payés pour le même poste

Dr Abdoul Karim Sango,

Ils sont trois personnes à percevoir un salaire pour le même poste actuellement. Tahirou Barry, Issouf Sawadogo et Abdoul Karim Sango reçoivent une rémunération pour avoir occupé ou parce qu’il occupe actuellement le poste de ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme. 

Tahirou Barry et Issouf Sawadogo continuent d’être rémunérés pour avoir occupé ce poste. C’est le décret n°2008-891/PRES/PM/MEF du 31 décembre 2008 portant rémunérations du Premier ministre, des présidents d’institution et des membres du gouvernement qui le permet. L’article 5 de ce décret précise: « Le Premier Ministre, les Présidents d’Institutions et les membres du gouvernement conservent leur rémunération et leurs avantages pendant une période de 6 mois après la fin de leur fonction politique, sauf si l’interruption est consécutive à une cause autre que la fin normale de la fonction».

Issouf Sawadogo

Tahirou Barry a quitté le gouvernement le 26 octobre 2017 après sa démission. Il doit bénéficier de ses avantages pendant 6 mois, c’est-à-dire jusqu’au 26 avril 2018 selon le décret. Pendant ce temps, Issouf Sawadogo, qui a quitté le gouvernement le 31 janvier 2018 après seulement trois mois de fonction, devrait conserver ses avantages jusqu’au 31 juillet 2018.

Tahirou Barry

Que doit-on entendre par avantages? On le sait, le salaire officiel d’un ministre est de 1,1 millions de FCFA. Cette somme ne prend pas en compte les autres avantages comme les frais de communication, les frais d’électricité, d’eau, de carburant, etc.

Dans cette affaire, c’est Tahirou Barry le grand gagnant puisqu’étant retourné à l’Assemblée reprendre son poste de député, il perçoit ses émoluments à ce niveau.

En dehors de ces ministres, tous ceux qui ont quitté le gouvernement à la faveur du remaniement du 31 janvier 2018 comme Alfa Omar Dissa, Tahirou Bangré, Jean Martin Coulibaly, Laure Zongo/Hien continueront de bénéficier de leurs avantages pendant une période de 6 mois.

Cette situation nous rappelle la fin de la Transition où pendant 6 mois, les personnes qui occupaient des postes ministériels ont jouit de leurs avantages pendant que les membres du nouveau gouvernement percevaient également les leurs. La loi est dure, mais elle reste la loi.

A K

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *