Accueil » Economie-Finances » 3e édition de la fête des légumes de Kaya dans le Nahouri: le piment était à l’honneur

3e édition de la fête des légumes de Kaya dans le Nahouri: le piment était à l’honneur

Présidée par le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricole et parrainée par le ministre des Sports et des Loisirs, cette troisième édition  de la foire des légumes de Kaya dans la province du Nahouri a été une belle occasion de magnifier le piment et de montrer les potentialités légumineuses de cette agglomération de plusieurs villages. Elle a connu la présence du gouverneur de la région du centre sud, celle du haut-commissaire de la province du Nahouri , des filles et fils de la province venus soutenir cette action de développement ce dimanche 29 décembre 2019.

Les ministres dans les champs de piment

Dans leurs interventions le chef de Kaya, le comité d’organisations ainsi que le président des producteurs ont tous remercie les ministres de l’agriculture ainsi que celui des sports pour leurs soutiens dans la réussite de cet évènement. Ils ont relevé des difficultés liées à la route difficile à emprunter ainsi que la digue du barrage qui a cédé.

Quant au  parrain  monsieur Daouda AZOUPIOU ministre des Sports et des Loisirs, il a félicité les vaillants producteurs et les a  encouragés  à continuer dans cette dynamique.

Pour lui la production de contre saison permet de maintenir la jeunesse et de l’occuper pendant la saison sèche et c’est une des ambitions du chef de l’Etat. Le parrain a dit toute sa disponibilité à  les accompagner comme il le pourra.

Le président de la foire le ministre de l’agriculture se réjouit de sa réussite

A son tour le président de la 3ème édition de la foire des légumes de Kaya, le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydro agricoles, monsieur Salif OUEDRAOGO, a déclaré que l’économie de notre pays est en pleine croissance et ce malgré les crises sécuritaires et les aléas climatiques et le secteur agricole y apporte grandement.

Par ailleurs il a ajouté que la province du Nahouri a été pendant longtemps considérée comme une zone a forte potentielle agricole et pourvoyeuse de denrées  alimentaires au reste des provinces de la région et même hors de la région avec  la production de maïs, de patate, de soja, de sésame et de coton, les fruits et les légumes de toutes sortes. Pour le problème lié à la digue, il a rassuré que les études sont bouclées et les recherches de financement sont en cours pour sa réhabilitation. Il a achevé son intervention en promettant ouvrir un comptoir d’achat pour faciliter la commercialisation des légumes. Une remise de matériel aux meilleurs producteurs et aux autorités a mis un terme à cette cérémonie. Il faut noter qu’ une visite des champs de piment et celle du barrage ont permis aux ministres de mesurer les prouesses de ces  producteurs  ainsi que leurs  difficultés .

 Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *