Accueil » Arts-Culture » 3eme soirée du Festival les nuits djongo: c’est Tiébélé qui l’a accueillie

3eme soirée du Festival les nuits djongo: c’est Tiébélé qui l’a accueillie

Les tambourinaires de Tiébélé

Le dimanche 6 mai 2018 était la clôture des 72 heures des Nuits djongo. C’est la ville de Tiébélé qui a accueilli cette dernière soirée de cette fête musicale de la tradition kasena. Cette nuit a vu la prestation du promoteur lui-même, Bil Aka Kora, et de nombreux autres artistes traditionnels et modernes.

L’entente de Réo

L’apothéose de la 2ème édition du Festival les nuits djongo s’est déroulée le dimanche 6 mai à Tiébélé. Cette nuit  a vu une mobilisation importante de la population de la commune. Jeunes, femmes, hommes et anciens étaient présents.

Sono Jazz

C’est à 19 heures que la manifestation a commencé avec une projection de film réalisé par Chocho sur les trois jours du festival. En 5 minutes, celui-ci a montré quelques images ce cette fête.

Animation populaire dans la ville

A l’issue du film, ce fut le tour des tambourinaires de la cour royale de Tiébélé de montrer leur talent sur le djongo. En 10 minutes, le rythme traditionnel kasena a été mis en valeur. Apres les kasena, ce fut le tour des lyélé de la troupe Entente de Réo. Ceux-ci ont dansé le binon au grand plaisir de la population qui a accompagné ces artistes avec des pas de danse.

Bil Aka Kora

Plusieurs autres chanteurs comme Nourat, Sono Jazz de Tiébélé, Pierre et Les soldats du micro ont entretenu le public pendant toute la nuit. Le clou de ces prestations a été la montée sur scène du promoteur des Nuits djongo, Bil Aka Kora.

Pendant près d’une heure, de nombreux morceaux ont été chanté sous les ovations nourries du public.

A la fin de ces trois jours de la fête, c’était une satisfaction générale de la part des populations de Pô et de Tiébélé. Quant aux organisateurs, ils se disent satisfaits aussi de la mobilisation et de l’engouement des populations. Seulement, les partenaires notamment les sponsors et mécènes qui ont fait défaut. Le rendez-vous est pris pour 2019.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *