Accueil » Economie-Finances » La 4ème édition des journées promotionnelles du Moringa se tiendra du 6 au 10 juin 2018 sous le signe du défi de la qualité

La 4ème édition des journées promotionnelles du Moringa se tiendra du 6 au 10 juin 2018 sous le signe du défi de la qualité

Le bureau exécutif de la Filière moringa du Burkina (FIMOB) a animé une conférence de presse ce mercredi 16 mai 2018 à l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS/CNRST) à Ouagadougou. Cette conférence visait à présenter la filière moringa et à échanger avec les journalistes sur l’organisation de la 4ème édition des journées promotionnelles du moringa qui se tiendra du 06 au 10 juin 2018 à la Maison du peuple de Ouagadougou.

Le présidium lors de la conférence de presse avec les hommes et femmes de média

Suite à l’engouement observé après la 1ère et la 2ème des journées promotionnelles du moringa organisées par le Réseau ouest africain des chercheurs dans le domaine des substances naturelles (WANNPRES), la Filière moringa du Burkina, créée le 28 janvier 2017, tiendra la 4ème édition du 06 au 10 juin prochain dans la capitale burkinabè.

Placé sous le patronage du ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo et du co-patronage du ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Marechal/Ilboudo, cette édition a pour thème: « culture du moringa: Défis de la qualité et du développement durable».

La coordonnatrice de la FIMOB, Dr Hassanata Millogo

Les organisateurs de la conférence invitent les autorités à soutenir la promotion du Moringa car non seulement les feuilles et les graines de cet arbre ont des vertus médicinales, mais la filière est porteuse et contribue à réduire le chômage des jeunes.

Par la voix du Dr Hassanata Millogo, coordonnatrice de la FIMOB, les conférenciers informent l’opinion publique que les communications de la 4ème édition «porteront essentiellement sur les techniques de production de qualité, la transformation, l’équipement et l’écoulement, les notions sur la certification et le contrôle de qualité».

Avec un budget estimé à 21 971 000 de F CFA, une participation des 13 régions du Burkina et des pays étrangers comme le Niger et la France, les organisateurs comptent mieux réussir l’édition 2018.

Il faut noter que le bureau exécutif de la Filière moringa du Burkina (FIMOB) est composé de 03 chercheurs, 06 transformateurs et producteurs et 02 distributeurs.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *