5ème conférence de presse du gouvernement: plus de 43 000 nouveaux bacheliers attendus dans nos universités - Les échos du Faso
Accueil » Gouvernance - Développement » 5ème conférence de presse du gouvernement: plus de 43 000 nouveaux bacheliers attendus dans nos universités

5ème conférence de presse du gouvernement: plus de 43 000 nouveaux bacheliers attendus dans nos universités

Le ministre de la Communication porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, accompagné de ses collègues de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga et de Stanislas Ouaro de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, se sont prêtés aux questions des journalistes à l’occasion de la traditionnelle conférence de presse du gouvernement, cinquième du genre, ce jeudi 02 août 2018 à Ouagadougou. À l’ordre du jour, les préparatifs du hadj édition 2018, le code électoral, le vote des Burkinabè de l’extérieur et les examens scolaires de l’année académique.

Le présidium lors de la conférence de presse

Pour la 5ème conférence de presse du gouvernement, ils étaient nombreux les hommes de média venus entendre 4 ministres de l’exécutif sur la situation nationale. Les quatre membres du gouvernement ont éclairé la lanterne des journalistes sur les sujets d’actualités qui font couler beaucoup d’encre et de salive ces derniers jours.

Alkassoum Maïga,le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation

C’est le ministre de la Communication porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, qui a pris la parole en premier pour remercier les journalistes pour leur présence et inviter ses collègues à répondre tour à tour à leurs questions.

Siméon Sawadogo de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a tenu à rassurer que le nouveau code électoral stipule que seuls les Burkinabè de l’extérieur possédant la Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) et le passeport seront habilités à voter aux élections de 2020. Pour ce faire, la carte consulaire, qu’elle soit biométrique ou pas ne sera pas autorisée. En plus de cela les votes pour les Burkinabè de l’extérieur a poursuivi le ministre, s’effectueront uniquement dans les différentes représentations diplomatiques et Consules honoraires du Burkina à l’extérieur. Sur la question des préparatifs du hadj édition 2018 qui compte au total 8143 pèlerins, le ministre a rassuré que 96 agences de voyages ont été retenues pour son bon déroulement.

Les journalistes présents à la conférence de presse

Prenant la parole à son tour, Alkassoum maïga, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, répondant aux questions des hommes de média, a noté que sur les 96 794 candidats au baccalauréat session 2018, il y a plus de 43 mille admis. Ce qui représente un taux de succès de 40% sur l’ensemble du territoire. «J’ai été à l’université de Koudougou, j’ai vu le dernier fils de Norbert Zongo, je lui ai dit, je vais te donner une bourse. La fille qui a défendu les étudiants lors de la visite de Macron à l’université, je l’ai vu et je lui ai dit qu’elle aura une bourse. Mais moi-même j’ai des enfants qui n’ont pas la bourse», a répondu Alkassoum Maïga sur une question relative à une éventuelle corruption dans l’octroi des bourses d’études.

Le dernier intervenant, a été le ministre de l’Education nationale. Pour le Pr Ouaro, le processus général de l’organisation des examens de la session 2018 s’est déroulé de façon satisfaisante sur l’ensemble du territoire à l’exception de quelques localités du Nord et du Sahel où des écoles et certains établissements sont restés fermés pour des raisons sécuritaires. Même si les résultats enregistrés au BEPC, BEP et CAP, sans être exceptionnels, sont meilleurs à ceux de la session précédente malgré la crise de quatre mois, ce n’est pas le cas pour le Certificat d’étude primaire, a reconnu le ministre.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *