Accueil » En face du miroir » 5ème journées des acteurs de la communication sur les énergies: la place et la contribution des acteurs miniers au menu des échanges

5ème journées des acteurs de la communication sur les énergies: la place et la contribution des acteurs miniers au menu des échanges

Le ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, a procédé à l’ouverture officielle des 5èmes journées des acteurs de la communication sur les énergies (JACE) ce 5 juillet 2018 dans la salle de conférence de la Direction générale de la coopération (DGCOP). Initiées par l’Association des Journalistes et communicateurs pour les énergies et le développement durable (JED), ces journées permettront aux acteurs miniers et énergétiques de la société civile et du gouvernement, de mener des échanges constructifs afin de favoriser une meilleure contribution des miniers à l’accès des populations aux services énergétiques au Burkina.

Les participants
Une vue partielle du présidium à l’ouverture des journées des acteurs de la communication sur les énergies

Selon les derniers chiffres, le Burkina Faso est à 21% de taux d’accès à l’électricité contre un taux d’accès régional moyen de 40%. Pire, notre  situation est encore dramatique en milieu rural avec un taux d’accès de seulement 3%. Pour faire face à une telle situation de stress énergétique, l’Association des Journalistes et communicateurs pour les énergies et le développement durable (JED), fidèle à son engagement aux services énergétiques au Burkina, tient les cinquièmes Journées des acteurs de la communication sur les énergies (JACE) ce 5 juillet 2018. La JED, par ses actions, désire ainsi contribuer dans la lutte pour l’accès des populations aux services énergétiques. D’ailleurs le thème retenu est: «Place et contributions des acteurs miniers dans la lutte pour l’accès des populations aux services énergétiques au Burkina Faso».

Le président de la JED, Grégoire Bazié
Le ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo

Afin de permettre des échanges fructueux, un panel a été organisé sur les enjeux, contraintes et défis de la communication dans le secteur de l’énergie tout juste après l’ouverture officielle des 5ème JACE.

Il faut souligner que lesdites journées ont été placées sous le patronage du ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, et le parrainage du président de la Chambre des mines du Burkina, Tidiane Barry.

Grégoire Bazié, le président de la JED a justifié le thème en ces termes: «A notre entendement, il ne s’agit pas là de faire des acteurs miniers les seuls porteurs du grand défi de l’accès de tous à l’énergie qui relève avant tout du domaine stratégique et régalien de l’Etat». Mais, estime-t-il, ces acteurs sont à mettre à contribution car ils peuvent constituer l’un des piliers stratégiques dans la longue lutte pour l’indépendance énergétique.

Le ministre en charge de l’Energie a quant à lui dit être «ému de savoir que tous les secteurs s’intéressent à la résolution du problème de l’énergie au Burkina Faso», avant de saluer l’initiative de l’association qui vient apporter un plus dans la lutte que mène son ministère dans le cadre de l’accès des populations aux services énergétiques. Aussi le ministre a-t-il rassuré la JED de sa détermination à les accompagner pour la réussite de leur mission. Car pour lui, favoriser l’accès aux services énergétiques modernes, contribue entre autres à la prise en change médicale des femmes dans les campagnes et permet aux enfants d’étudier la nuit.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *