Accueil » Logtoré » Vu à l’université Joseph-Ki-Zerbo

Vu à l’université Joseph-Ki-Zerbo

Des W-C propres et bien tenus

Un des gros problèmes en matière d’hygiène et d’assainissement de la ville de Ouagadougou, c’est le manque criant de toilettes publiques. En dehors de quelques endroits où l’on peut se soulager d’une envie pressante, il n’y a rien. Si bien que les petits fourrés, les enceintes inoccupées et mêmes les caniveaux sont les lieux où l’on défèque à ciel ouvert. Pour un petit pipi, le mur d’à côté est idéal. Sana Bob a chanté cette réalité dans une de ses chansons. Le manque de toilettes publiques est vraiment un os dans l’aдпЙз des Ouagavilleois.

Des urinoirs qu’il faut absolument bien utiliser

Dans les universités et établissements scolaires, le problème est encore plus grave car il faut gérer son angoisse sur place. Nous avons déjà diffusé des images sur l’insalubrité des toilettes à l’Université Joseph-Ki-Zerbo il y a quelques années. Nous avons été ravi de découvrir, au détour d’une virée à Zogona, ces infrastructures dignes du nom de toilettes. Elles sont situées dans le nouveau bâtiment ‘’vert’’ bâti sur le côté Nord de l’UFR SEG.

Et des lavabos pour se laver les mains

Une bonne brochette de dames veille à la propreté des lieux et les étudiants et tous les autres utilisateurs gagneraient à bien les utiliser et les entretenir afin que ces toilettes servent le plus longtemps possible les générations présentes et futures. Car si chacun en fait un bon usage en évitant d’y introduire des corps étrangers (parce qu’il s’agit d’adultes qui fréquentent les lieux), il n’y a pas de raison que ces installations se dégradent très vite.

 

Lougouvinzourim

Un commentaire

  1. Cool! Très bien!

    Il faudrait que les maires pensent aux toilettes publiques ici et maintenant. C’est le Fondamental de toute politique d’Hygiène et d’assainissement du cadre de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *