Accueil » Société » Actions et transparence des municipalités: l’Arrondissement N10 de Ouagadougou met à la disposition de la population, un site-web

Actions et transparence des municipalités: l’Arrondissement N10 de Ouagadougou met à la disposition de la population, un site-web

Le bourgmestre de l’arrondissement N°10 de Ouagadougou, Jérémie Sawadogo a , au cours d’une conférence de presse animé, ce mercredi 18 décembre 2019, à Ouagadougou, présenté aux médias burkinabè un site-web créer pour mieux informer ses populations sur le fonctionnement de leur municipalité.

le présidium lors du point de presse

« Pour le développement de ton arrondissement, toi aussi tu peux participer !! ». Ce slogan est de la municipalité de l’arrondissement n°10 de la ville de Ouagadougou.

Un appel qui a de même été expliqué au population du dit arrondissement par le maire ‘ bourgmestre‘ Jérémie Sawadogo, ce mercredi 18 décembre 2019, à Ouagadougou a la présentation du site-web de sa mairie :  www.ouaga-ardmt10.bf. Pour le maire Sawadogo, c’est une plateforme qui vient une fois de plus renforcer  la charte de transparence des services payants de la mairie de cet arrondissement.

La population etait présente à ce lancement officiel

Et pourquoi avoir initié cette charte de transparence ? L’édile évoque entre autres l’amélioration à l’information sur les services que délivre sa commune aux citoyens de son arrondissement. « Également cette plateforme nous permettra d’éradiquer les divers trafics observés dans l’établissement de certains actes… », a indiqué M. Sawadogo. A-t-il ajouté, informer les usagers de la mairie des tarifications des services délivrés sera l’une des mission du site qui est déjà accessible sur le:  www.ouaga-ardmt10.bf  et gratuite pour toute personne une fois au sein de la mairie n°10.

Pour lui s’informer, c’est éviter de se faire tromper ! « Avec ce site d’internet, nous comptons ouvrir le travail municipal de la mairie aux personnes d’ici et d’ailleurs. Certains amis nous trouverons et nous pourront également échanger avec eux, sur certaines formalités d’envoie et de réception de document… », a affirmé M. Sawadogo. Ainsi, il faut s’attendre aux critique et c’est aussi ça la transparence de la chose publique, a-t-il lancé.

Idomar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *