Accueil » Déclarations-Communiqués » Appel de l’ODJ pour le 31 octobre 2018: « Sortons massivement pour commémorer l’insurrection populaire et la résistance victorieuse au putsch »

Appel de l’ODJ pour le 31 octobre 2018: « Sortons massivement pour commémorer l’insurrection populaire et la résistance victorieuse au putsch »

Ouagadougou, le 28 octobre 2018

 Jeunesse patriotique et révolutionnaire du Burkina Faso le 31octobre 2018, des organisations de la société civile parmi lesquelles l’Organisation Démocratique de la Jeunesse du Burkina Faso (ODJ) commémorent l’insurrection populaire et la résistance victorieuse de notre peuple au putsch du général félon Gilbert DIENDERE.Cette commémoration se tient dans un contexte où le pouvoir fascisant du MPP et alliés affiche clairement:

  • Sa volonté et son engagement à trahir l’esprit de l’insurrection populaire d’octobre 2014 et de la résistance au putsch de 2015,
  • Son intention de criminaliser les luttes populaires en général et celle de la jeunesse en particulier
  • Son incapacité à répondre aux aspirations de la jeunesse notamment en termes d’emploi et de formation de qualité,

C’est pourquoi l’ODJ appelle l’ensemble de ses militants et sympathisants et toute la jeunesse patriotique et révolutionnaire de notre pays à se mobiliser et à participer activement sur toute l’étendue du territoire aux activités entrant dans ce cadre. Il s’agit pour la jeunesse de notre pays d’affirmer son engagement et sa détermination à :

  • se battre pour défendre et approfondir les acquis de l’insurrection populaire et de la résistance au putsch pour lesquelles elle a payé un lourd tribut,
  • exiger la vérité et la justice pour nos martyrs,
  • exiger des emplois décents pour la jeunesse,
  • dénoncer les velléités de remise en cause et de criminalisation des luttes de notre peuple.

La jeunesse de Ouagadougou (étudiants, élèves, jeunes ouvriers, jeunes commerçants, sans emplois, etc.) est invitée à sortir massivement le 31 Octobre 2018 à la Bourse du travail pour une marche suivie de meeting. Par ailleurs les sous-sections de Ouagadougou sont invitées à tout mettre en œuvre pour  mobiliser les jeunes dans les quartiers autour de l’activité.

Non à la remise en cause des acquis de l’insurrection populaire et de la résistance victorieuse au putsch!

Non à l’impunité des crimes de sang et des crimes économiques !

Non à la criminalisation et à la répression des luttes populaires !

Vive la jeunesse patriotique et révolutionnaire du Burkina Faso !

Vive l’ODJ !

Le Bureau Exécutif National

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *