Accueil » Arts-Culture » Après dix ans d’existence, la Chorale de la CCB de Saint Camille sort son premier album

Après dix ans d’existence, la Chorale de la CCB de Saint Camille sort son premier album

Dans le cadre de la commémoration de son 10ème anniversaire, la Chorale de la Communauté catholique de base (CCB) de la paroisse Saint Camille vient de mettre sur le marché discographique son tout premier album intitulé «Seigneur, en toi ma confiance». La révélation a été faite samedi dernier au cours d’une conférence de presse dédicace.

Steven Sorgho, maître de chœur principal

La Chorale de la CCB Saint Camille fête ses 10 ans d’existence. A cette occasion, elle a voulu rendu grâce au Seigneur pour tous ses bienfaits à travers la sortie de son premier album de 11 titres, intitulé «Seigneur en toi ma confiance».

En choisissant ce titre, foi de Steven Sorgho, maître de chœur principal de la chorale, «nous avons voulu montrer comment au fil de ces dix ans, le Seigneur a été merveilleux dans nos vies, car malgré les difficultés que nous avons rencontrées, il nous a toujours montré que nous pouvons nous reposer sur lui».

Des membres de la chorale

Produit par le directeur général de AZBF, l’album a été enregistré au studio Hops Musique et dans les conditions pas simples, à entendre Steven Sorgho. La raison, avance-t-il, «nous avons eu la pression de l’organisation de la deuxième édition du concert de l’intégration prévu pour le samedi 8 septembre au Palais des sports». Mais, se réjouit-il, malgré toute cette pression, «Dieu nous a permis de réaliser un album musical, un clip vidéo et nous lui rendons grâce».

La particularité de l’album est qu’il a enregistré la participation de violonistes allemandes

Avec des titres comme «L’annonciation», «Hymne de la CCB», «Merci Seigneur pour cette année de grâces», «Je suis dans l’allégresse», «Nonglom»…, cet album a une particularité car certains chants ont enregistré la participation de violonistes allemandes . «Nous avons utilisé des rythmes de notre terroir avec les tams-tams, tambours et autres pour montrer cette intégration», a-t-il révélé, précisant que toutes les religions et les cultures sont représentées dans cet album. «Nous avons prôné toutes les religions, même si nous n’avons pas eu un chant musulman pratiquement», a-t-il souligné.

En rappel, la Chorale de la CCB fait partie des plus jeunes chorales du Burkina et relève de la paroisse Saint Camille de Dagnoën. Composée au début d’une vingtaine de choristes, elle en regroupe aujourd’hui une cinquantaine repartis en quatre pupitres et est toujours en mesure d’accueillir des choristes supplémentaires.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *