Accueil » Gouvernance - Développement » Arrondissement 7 de Bobo: le maire rend compte de sa première année de gestion

Arrondissement 7 de Bobo: le maire rend compte de sa première année de gestion

Le maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso veut un développement participatif. Il a de ce fait échangé avec les structures de base de son parti, (le MPP) au niveau de l’arrondissement le samedi 22 Juillet 2017. L’objectif de cette rencontre est de porter à la connaissance de ses camarades militants les actions menées par le conseil d’arrondissement dont il est le président.

Maire de l’arrondissement 7 de Bobo, Hermann Sirima, fait ici le bilan des actions menées par son conseil
Maire de l’arrondissement 7 de Bobo, Hermann Sirima, fait ici le bilan des actions menées par son conseil

«C’est un exercice que nous avons l’habitude de faire à l’intérieur du parti. L’arrondissement 7 est dirigé par le MPP. Nous savons que les structures du parti sont en contact direct avec les populations. Il est important que cette base qui constitue la cheville ouvrière du parti soit informée de ce que nous comptons faire pour les 5 prochaines années mais aussi et surtout ce que nous avons déjà pu réaliser à l’issue de cette première année de gestion», a-t-il justifié.

Secrétaire général de la sous-section de l’arrondissement 7 du MPP, Mohamed Soulama a salué l’initiative
Secrétaire général de la sous-section de l’arrondissement 7 du MPP, Mohamed Soulama, a salué l’initiative

Devoir de redevabilité envers les militants des structures de base du parti, cet exercice, le maire l’a voulu pour, selon lui, faire le bilan des actions menées au cours de cette première année de gestion. Une manière pour lui aussi de partager avec eux les difficultés et de recueillir les propositions pour la suite.

Du bilan du maire, il ressort comme actions essentielles, le curage de caniveaux, l’ouverture de voies d’accès dans les secteurs, des activités de sensibilisation des ménages sur l’hygiène et l’assainissement, la mise à la disposition des ménages de poubelles, l’érection de ralentisseurs «sur la voie Issa Hayatou qui connaît pas mal d’accidents», l’électrification de CSPS, la réalisation de forages dans des villages rattachés. «Personne ne savait qu’un jour on pourrait ouvrir la voie qui passe derrière le centre Bethel au secteur 21. Mais nous l’avons fait», s’est-il particulièrement réjouit.

En un an de gestion, le maire pense que ces actions de son conseil sont à saluer. Cependant, est-il conscient que les attentes des populations sont énormes. D’où son appel à ces dernières de les aider à les aider. Ainsi, attend-t-il d’elles des comportements sains. «La plus part des caniveaux que nous avons curés étaient bouchés par des ordures ménagères. Il y a au secteur 21 des eaux de toilettes qui se déversent directement dans la rue. Ce n’est vraiment pas intéressant car cela peut porter un coup à la santé de nos enfants», a-t-il déploré. «Si nous avons dit que plus rien ne sera comme avant, autant changer nos comportements habituels. Il faut que nous travaillions ensemble pour que l’assainissement soit une réalité dans notre arrondissement. Seul, le conseil ne peut pas le faire. C’est la conjugaison de nos efforts qui nous permettra de relever ce défi majeur», les a-t-il exhortées.

...de l’arrondissement ont apprécié positivement les actions menées sous le leadership du maire
…de l’arrondissement ont apprécié positivement les actions menées sous le leadership du maire
Les représentants des structures de base du MPP….
Les représentants des structures de base du MPP…

L’initiative du maire a fortement été saluée par les militants qui voient en cela la volonté de celui-ci d’impliquer tout le monde dans la gestion de l’arrondissement. Aussi, le bilan a été positivement apprécié. «Nous ne sommes pas tous conseillers municipaux. Mais le bilan du conseil incombe à tous les militants du parti parce que c’est nous qui sommes allés à la conquête des électeurs. Il est donc important pour nous de nous impliquer d’une manière ou d’une autre (notamment par nos diverses contributions) dans la gestion de l’arrondissement», a indiqué Mohamed Soulama, secrétaire général de la sous-section de l’arrondissement 7 qui a logiquement salué cette initiative qui est, selon lui, le lieu pour les militants de partager leur vision du développement avec le maire. Aussi, appelle-t-il tous les conseillers municipaux MPP de l’arrondissement à mettre leur énergie au profit du développement au lieu de se focaliser sur des divergences qui n’en valent pas la peine.

Cheick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *