Accueil » Politique » Assemblée générale du réseau libéral Africain: les libéraux du Burkina font le point

Assemblée générale du réseau libéral Africain: les libéraux du Burkina font le point

La 15ème assemblée générale du réseau libéral Africain s’est tenu les 7, 8, et 9 mars 2019 à Marrakech au Maroc. Elle a connu la participation des partis  libéraux burkinabè à savoir l’UPC et l’ADF/RDA. Pour faire le point de leur participation à cette assemblée générale, ces libéraux ont convié la presse ce lundi 18 mars 2019, au siège du parti de l’éléphant à Ouagadougou. Cette conférence de presse a connu la présence de Zéphirin Diabré président de l’UPC, de M. Gilbert Noël Ouédraogo, président de l’ADF/RDA et aussi la présence de Ablassé Ouédraogo président du parti « Le Faso Autrement » qui au passage est membre observateur du réseau libéral Africain.

le présidium lors du bilan de leur mission

L’assemblée générale du réseau libéral Africain (RLA)  qui s’est tenue du 7 au 9 mars 2019 a Marrakech, au Maroc, a réuni les principaux responsables libéraux africains pour créer des liens, partager les meilleurs pratiques et examiner les travaux du réseau sur le continent. C’est ce qu’a laissé entendre Me Gilbert Ouédraogo, tout en rappelant que la rencontre s’est tenu sous le thème « l’autonomisation des femmes : en commençant par votre parti ». Cette assemblée générale a été l’occasion pour les libéraux africain de renouveler l’’instance dirigeante du réseau. C’est ainsi que M. Mokgalapa a été reconduit à la présidence du réseau pour une période d’un an. Aussi Me Gilbert Ouédraogo s’est vu octroyé le poste de président délégué pour une période d’un an, « avec l’entendement que j’assumerai la présidence du réseau libéral africain à partir du mois de mars 2020 » a-t-il déclaré. Il dit remercier le président Zéphirin Diabré, qui s’est impliqué pour le succès de cette candidature. Zéphirin Diabré lui-même qui était par ailleurs au poste de vice-président chargé de l’Afrique de l’Ouest, « pour des raisons liées à ses engagements politiques nationaux n’a pas souhaité renouveler son mandat » a-t-il signifié.

En outre, Me Gilbert Ouédraogo a rappelé que, « parallèlement aux travaux, le réseau a lancé un programme de leadership féminin ». Aussi a-t-il signifié, Mme Jacqueline Konaté de l’UPC et Mme Joséphine Drabo de l’ADF/RDA ont bénéficié de ce programme de formation. Ce programme donc, conformément au thème « l’autonomisation des femmes : en commençant par votre parti », a concerné le leadership féminin et l’engagement des femmes en politique. C’est ce que les bénéficiaires ont laissé entendre au cours de cette conférence de presse.

Il faut le rappelé, Selon Me Gilbert Ouédraogo, le RLA «  est le plus grand réseau politique sur le continent africain, car réunissant 44 partis politiques venant de 30 pays avec deux parti qui sont au pouvoir. Il s’agit du PHDP en Côte d’Ivoire et l’APR au Sénégal ». Aussi, Me Gilbert Ouédraogo assure qu’il mettra son mandat à profit pour agrandir le réseau, et favoriser  la cohésion, la solidarité entre les partis membres. Zéphirin Diabré n’a pas manqué de rappelé selon lui les avantages du libéralisme et appelé les burkinabè a permettre à ce qu’un parti libérale accède au pouvoir.

Hamadou Ouedraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *