Accueil » Politique » Audience à Kosyam: l’ambassadeur de l’Inde félicite Roch Marc Christian Kaboré

Audience à Kosyam: l’ambassadeur de l’Inde félicite Roch Marc Christian Kaboré

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu l’ambassadeur de l’Inde au Burkina Faso K. Jeeva Sagar ce mercredi 13 janvier 2015 à son palais. Cette rencontre avait pour objectif de féliciter le chef de l’Etat et toute la population burkinabè au nom du gouvernement indien.

Le président du Faso Roch en instance de dialogue avec l'ambassadeur de l'Inde K. Jeeva Sagar(à gauche)
Le président du Faso Roch en instance de dialogue avec l’ambassadeur de l’Inde K. Jeeva Sagar(à gauche)

Les audiences ne font que se succéder du côté du palais présidentiel de Kosyam. C’est avec enthousiasme que l’ambassadeur de l’Inde au Burkina Faso, K. Jeeva Sagar est allé réitérer ses félicitations au chef de l’Etat Roch-Marc Christian Kaboré. En effet, l’Inde étant un pays démocratique, l’ambassadeur de l’Inde a estimé qu’il est important pour lui d’adresser ses félicitations à la nation burkinabè au nom du peuple indien. Dans la mesure où le Burkina Faso vient de se lancer dans un nouvel élan de démocratie, nécessité oblige. «Je suis très content et je remercie le président du Faso de m’avoir reçu malgré son agenda très chargé surtout avec la formation du nouveau gouvernement» s-est-il réjoui.

K. Jeeva Sagar: "Je suis très content de l’accueil et je souhaite une meilleure collaboration entre les deux pays"
K. Jeeva Sagar: “Je suis très content de l’accueil et je souhaite une meilleure collaboration entre les deux pays”

Il a confié que le président du Faso a fait des propositions de coopération avec l’Inde dans le secteur de l’énergie, de l’éducation et de l’agriculture. A cet effet, l’Inde a organisé le 29 décembre 2015 un forum dénommé «INDE-AFRICA» où un financement de 10 milliards de dollars a été annoncé pour toute l’Afrique.

L’hôte du jour a affirmé que les secteurs d’activité ci-dessus cité dont le président du Faso a qualifié d’une grande importance seront pris en compte dans ce financement. Il a par ailleurs souhaité une meilleure coopération entre les deux pays et se dit être content de l’accueil dont le Burkina Faso a fait montre.
Selon Jeeva Sagar, un projet sur l’énergie solaire, lancé récemment en France, est aussi possible avec le Burkina Faso. Dans ce projet, beaucoup de pays de l’équateur sont inclus comme membres fondateurs tel que le Burkina Faso.
Aoua Ouedraogo et Nouredine Lenoble Lougué (Stagiaires)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *