Accueil » Gouvernance - Développement » Autonomisation et responsabilisation des femmes au Burkina : un forum pour toucher du doigt

Autonomisation et responsabilisation des femmes au Burkina : un forum pour toucher du doigt

Pour une meilleure prise en compte de leurs doléances, sur le plan socio-politique et économique, les femmes en partenariat avec l’Assemblée National, organisent , du 15 au 17 février 2019 à Ouagadougou, un Forum sur leur autonomisation et responsabilisation. L’information a été portée à la connaissance des hommes de médias par le président de l’Assemblée Nationale, Alassane  bala Sakandé, au cours d’une conférence de presse, qu’il a animé au sein de l’hémicycle,  dans la matinée du samedi 02 février  2019 à Ouagadougou.

le présidium lors de la conférence de presse

Depuis la révolution des années  1983, la question du genre connait une avancée significative dans le pays des hommes intègres. Ces avancées au point de vue des femmes sont perceptibles, mais la situation du genre reste toujours peu reluisante pour la femme burkinabè.

Alors pour une meilleure prise en compte de leurs doléances, sur le plan socio-politique et économique, les femmes en partenariat avec l’Assemblée National, organise, du 15 au 17 février 2019 à Ouagadougou, un Forum sur leur autonomisation et responsabilisation. En prélude de ce  Forum féminin, le comité d’organisation présidé, par le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a animé le samedi  2 février 2019 au sein du Parlement, une conférence de presse. Ces échanges avec les hommes de médias ont porté sur la justification et les enjeux de ce  forum qui se tiendra dans la capitale burkinabè .

les journalistes présents à la conférence d’annonce et d’information sur le forum des femmes

Aussi, le chef du Parlement burkinabè est rassuré que  les objectifs et les résultats attendus sont énormes  afin de relever le défis sur la question du genre. Ce forum selon M. Sakandé, abordera plusieurs thématiques en relation au genre, dont la première porte sur l’autonomisation et la responsabilisation de la femme dans un contexte d’insécurité au Burkina Faso,  la 2ème s’articule autour de l’autonomisation économique et financière des femmes, la 3ème prend en compte l’autonomisation et la participation des femmes aux sphères de décision.Enfin,« la problématique de l’autonomisation sociale des femmes constituera la 4ème thématique », a-t-il énumeré.

La présidente du comité d’organisation du forum feminin,Mme Elise Thiombiano

Tout comme le président de l’hémicycle, la présidente du comité d’organisation, Mme  Elise Thiombiano  a par ailleurs laissé entendre que leur souhait est que des pistes de réformes pertinentes puissent être dégagées pour l’amélioration de la situation de la femme au Burkina Faso. Et le souhait de Mme  Thiombiano pour ce  forum, dont l’objectif global  est de susciter un meilleur engagement des burkinabè en faveur de l’autonomisation et la responsabilisation des femmes, est qu’au sortie  de ces  soixante-douze heures, des pistes de réformes pertinentes puissent être dégagé pour l’amélioration de la situation de la femme au Burkina Faso. Persuadée que ce forum apportera des changement pour la femme burkinabè, Mme Thiombiano a invité toutes les  femmes  des treize régions du pays a y  participé massivement  enfin d’aboutir « à des engagements forts de notre communauté nationale en faveur de changement social et individuel sensible au genre».

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *