Accueil » Education-Enseignement-Recherche » BEPC 2017: 36 786 candidats en lice dans les Hauts-Bassins

BEPC 2017: 36 786 candidats en lice dans les Hauts-Bassins

A l’instar de leurs camarades des autres localités du Burkina Faso, les candidats au Brevet d’études du premier cycle (BEPC), session de 2017 de la région des Hauts-Bassins ont entamé la composition le jeudi 1er juin 2017. C’est le secrétaire général de la région qui a donné le top départ de l’administration des épreuves.

La délégation conduite par ….
La délégation conduite par …

36 786 candidats dont 18 302 garçons et 18 484 filles; c’est le nombre total de candidats qui prennent part au premier tour de l’examen du brevet d’études du premier cycle (BEPC) dans la région des Hauts-Bassins. Le nombre de candidats, comparativement à la session de 2016, a connu une hausse de 15,04%.

….le SGR est allée encourager….
le Secrétaire général de la région est allée encourager….

C’est au Lycée Ouezzin Coulibaly (LOC) de Bobo-Dioulasso que le top départ de l’administration des épreuves dans la région a été donné par Bernard Beba, secrétaire général de la région (SGR). Mais avant de procéder à l’ouverture de l’enveloppe de la première épreuve, la délégation conduite par le SGR a fait le tour de quelques salles pour s’imprégner de l’état d’esprit des candidats, les encourager et leur prodiguer des conseils.

Si l’examen du BEPC est pour lui le couronnement d’un parcours d’au moins quatre(04) ans c’est-à-dire débuté en classe de 6ème, le SGR n’a pas manqué d’encourager les candidats. «Ce que vous avez à faire ce matin n’est pas nouveau. Ne soyez donc pas stressés. Prenez le soin de lire attentivement les épreuves pour bien les comprendre avant de commencer à traiter. Faites comme si vous étiez en train de composer un devoir de classe. D’ailleurs, ce n’est pas différent d’un devoir de classe. Concentrez-vous et vous verrez que ce n’est pas aussi compliqué», les a-t-il prodigués.

L’ouverture de la première enveloppe marquant le top départ de l’administration des épreuves du BEPC dans les Hauts-Bassins
L’ouverture de la première enveloppe marquant le top départ de l’administration des épreuves du BEPC dans les Hauts-Bassins

Pour lui, c’est en respectant ces conseils que les candidats feront de bons résultats pour d’abord se faire honneur à eux-mêmes et ensuite à «leurs parents, établissements, enseignants, à la région et à la nation toute entière». D’ailleurs, il n’en doute pas parce que l’année scolaire 2016/2017 a été relativement calme selon lui, donc propice à l’apprentissage.

…les candidats
…les candidats

Si la visite effectuée par la délégation conduite par le SGR a consisté également à s’assurer que tout se passe bien, madame Yougou née sawadogo N. Bernadette, directrice régionale des enseignements post-primaires et secondaires des Hauts-Bassins n’a pas hésité de porter à la connaissance des autorités les quelques difficultés «aussi minimes soient-elles».

Au regard du nombre croissant des candidats, elle a indiqué que le problème de la capacité d’accueil pose problème surtout dans la ville de Bobo-Dioulasso. Aussi, a-t-elle regretté l’insuffisance de correcteurs dans certaines disciplines littéraires notamment en anglais. Cependant, elle s’est voulue rassurante quant aux mesures prises à leur niveau pour que tout se passe bien. D’ailleurs, tout se passe bien dans l’ensemble selon elle.

Dans l’ensemble, tout se passe bien selon directrice régionale des enseignements post primaires et secondaires des Hauts-Bassins
Dans l’ensemble, tout se passe bien selon directrice régionale des enseignements post primaires et secondaires des Hauts-Bassins

Outre le BEPC, il y a les examens techniques où les Hauts-Bassins enregistrent 1047 candidats au CAP dont 696 candidats au CAP commercial, et 788 candidats au BEP dont 385 candidats au BEP commercial et 403 candidats au BEP industriel.

Cheick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *