Accueil » Politique » Bobo-Dioulasso: la «G33 dignité» prône le retour de Blaise Compaoré

Bobo-Dioulasso: la «G33 dignité» prône le retour de Blaise Compaoré

Au nom de la réconciliation et de l’unité nationale, l’association dénommée la «G33 dignité» prône le retour de Blaise Compaoré ainsi que tous les autres exilés politiques. L’appel a été fait le dimanche 28 octobre 2018 à Bobo-Dioulasso, lors d’une assemblée générale tenue à cet effet.

Les membres de l’association

Contribuer à la réconciliation entre les filles et les fils du Burkina Faso. C’est l’objectif que s’est fixé l’association, dénommée «G33 dignité». La tenue de cette assemblée générale au cours de laquelle les membres de l’association ont lancé un appel au retour de Blaise Compaoré, s’inscrit donc dans cette dynamique selon eux.

Ainsi, l’association entend contribuer à sa manière, à la promotion de la paix. « Le tissu social est déchiré parce que ceux qui ont été obligés de quitter le pays malgré eux manquent à d’autres personnes à qui ils sont chers. Le retour donc de ces derniers pourrait contribuer à apaiser leurs cœurs» a fait savoir le Dr Salifou Ouédraogo qui a livré une communication sur le thème, «retour de Blaise Compaoré dans le cadre d’une véritable réconciliation nationale».

Des militants du CDP à l’AG de l’association

Estimant que la réconciliation prônée par leur association passe nécessairement par le retour de Blaise Compaoré ainsi que de tous les autres exilés politiques, Patrick Sédégo, secrétaire général de l’association, coupe court: «Le retour de Blaise Compaoré et de tous les autres exilés s’impose comme préalable à une réconciliation et une unité nationale véritable».

A l’occasion, le communicateur a profité pour revenir sur ce qu’il appelle les qualités de Blaise Compaoré. «Blaise Compaoré est un homme sage. Il aime son pays. Il a le sens de l’écoute. Il est humble» a-t-il déclaré avant de conclure qu’au regard de tout ceci, qu’il est préférable que l’homme revienne au pays. «Si certains ne l’aiment pas, ceux qui l’aiment sont aussi importants en terme de nombre» a-t-il signifié.

Des militants et sympathisants de la «G33 dignité»

Convaincu que le retour de Blaise Compaoré peut jouer un rôle important dans le processus de réconciliation, le communicateur pense que les membres de l’association doivent dans leurs actions, aller au-delà de cette assemblée générale. «Il faut poser des actions fortes comme des marches, des plaidoyers auprès des autorités coutumières et religieuses, des campagnes de communications pour demander le retour de Blaise car son retour, c’est dans l’intérêt du pays tout entier   les a-t-il recommandés.

Cette assemblée générale de la «G33 dignité» qui se dit être une association apolitique, a connu la présence de militants du CDP comme Salia Sanou, ancien maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Fatou Ziba, ancien maire de l’arrondissement 3 de Bobo, Seydou Sanou, désormais de la NAFA et ancien maire de l’arrondissement 5 de Bobo, Issiaka Lingani et bien d’autres.

Cheick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *