Accueil » Politique » Bobo-Dioulasso : KDO annonce sa candidature en 2020

Bobo-Dioulasso : KDO annonce sa candidature en 2020

Suite à l’appel du groupe d’initiative « KDO 2020 » à la candidature de l’ancien Premier ministre burkinabè Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) à l’élection  présidentielle de 2020 au Burkina Faso, l’homme a  finalement donner son « OK » pour briguer la magistrature suprême en 2020. C’était à Bobo-Dioulasso le samedi 16 février 2019, lors d’une assemblée générale organisée à cet effet.

en présence de nombreux partisans

Organisée en vue de lever le voile sur la désormais candidature de Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) à l’élection  présidentielle de 2020 au Burkina Faso, cette assemblée générale a fait le « recto verso » de la maison de la culture de Bobo-Dioulasso.

Au pupitre,  les intervenants se succèdent avec une même substance. Convaincre leur mentor à se présenter à l’élection présidentielle de 2020. Aregard des arguments de ces derniers selon lesquels l’homme serait « l’homme de la situation », Kadré Désiré Ouédraogo s’est sentit « interpellé par la mère patrie ».

Un appel auquel il ne peut selon lui, rester insensible et ce, au regard de la « situation dans laquelle se trouve actuellement le pays » qui commande dit-il, l’engagement de tous.

Ainsi, l’ancien premier ministre de Blaise Compaoré dit « OUI » à l’appel des jeunes qui souhaitent le voir présenter sa candidature aux prochaines élections présidentielles au Burkina Faso.

KDO, déclaré candidat en 2020

Dans sa casquette de candidat à l’élection présidentielle de 2020, KDO lance un appel à tous les burkinabè à se donner les mains non seulement dans ces difficiles périodes que traverse le pays mais aussi sur les futurs chantiers de développement qu’il entend « conduire une fois à Kossyam ». « Un dirigeant a lui seul, sans le soutien et l’accompagnement des uns et des autres, aussi compétente fut-il, échouera » a-t-il anticipé.

Toutefois, il a laissé entendre que sa prochaine candidature n’a rien à voir avec son parti, le CDP. « Je vous ai dit que cette candidature n’est pas dans le cadre partisan. L’élection présidentielle est un engagement, un contrat entre un homme et son peuple. Donc moi je privilégie les idées, le contenu plutôt que les jeux d’appareil. Lorsqu’on parle de l’avenir de notre pays, c’est des questions tellement importantes qu’elles doivent transcender le cadre partisan »’est-il défendu.

Des caciques du CDP à l’AG

Cependant, des caciques  du CDP comme Boureima Badini, Léonce Koné, Salia Sanou, Fatou Ziba et bien d’autres étaient aux  premiers rangs de cette assemblée générale.

Le groupe d’initiative « KDO 2020 »  regorge en son sein en effet, des militants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), de la société civile et bien d’autres. C’est en novembre 2018 que les appels à la candidature de l’ancien Premier ministre à l’élection présidentielle de 2020 ont débuté.

Chick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *