Accueil » Gouvernance - Développement » Bobo-Dioulasso: l’avenue Ouezzin Coulibaly inaugurée

Bobo-Dioulasso: l’avenue Ouezzin Coulibaly inaugurée

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a procédé à Bobo-Dioulasso le lundi 31 juillet 2017, à l’inauguration de l’avenue Ouezzin Coulibaly.

…à la coupure du ruban marquant …
Le Premier ministre a pris connaissance des caractéristiques de la rue avant de procéder

Longue de 780 mètres, cette avenue relie la gare ferroviaire (Place Tiéfo Amoro) à la place de la révolution (Mairie centrale) en passant par le marché central de Bobo-Dioulasso.

C’est en février 2014 que les travaux de bitumage de cette avenue ont été lancés pour être exécutés en six (06) mois. Mais les difficultés ne permettront pas sa réalisation dans les délais. Lesquelles difficultés sont essentiellement d’ordre financier, technique et organisationnel au niveau de l’entreprise selon le ministre Eric Bougouma en charge des Infrastructures qui, du reste, a indiqué qu’il a fallu l’arrivée du gouvernement actuel pour donner un nouveau souffle au projet. «Les travaux de bitumage de cette avenue ont connu des difficultés. Quand nous sommes arrivés, nous avons trouvé cette situation extrêmement difficile. Nous avons même assisté à plusieurs marches de protestation des riverains qui étaient remontés contre cette situation. Instruction a donc été donnée au plus haut sommet de l’Etat pour achever les travaux», a-t-il indiqué.

A pied, le Premier ministre s’est rassuré de la qualité de la route
…l’inauguration officielle de la rue

Aujourd’hui, l’inauguration de cette avenue est donc considérée comme non seulement un ouf de soulagement pour les populations de la ville de Bobo-Dioulasso, mais aussi une épine de moins dans le pied du gouvernement. De façon unanime, tous ont reconnu que le chantier a traîné. Mais qu’à cela ne tienne, le Premier ministre a été épaté par la «qualité» de l’ouvrage. Le chef du gouvernement burkinabè reste convaincu que cet ouvrage sera d’un grand apport à la capitale économique du Pays des Hommes intègres. « Nous sommes convaincus qu’au regard de la qualité de l’ouvrage, il contribuera sans nul doute à embellir la ville de Bobo-Dioulasso», s’est-il réjoui.

Eric Bougouma a mis à profit la cérémonie d’inauguration de l’avenue Ouezzin Coulibaly pour annoncer d’autres travaux de grande envergure à Bobo-Dioulasso

D’ailleurs, cette inauguration selon lui, marque le début de la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière d’infrastructures à Bobo-Dioulasso. «Notre capitale économique mérite des infrastructures de qualité pour que les populations puissent circuler convenablement. Nous nous devons de faire en sorte que ceux qui viennent à Bobo-Dioulasso se sentent vraiment dans la capitale économique du Burkina Faso», a-t-il martelé avant d’annoncer un «vaste» projet de voiries urbaines dans la ville de Sya.

A propos, le ministre Eric Bougouma ne manque pas de donner des précisions quant aux prochains chantiers du gouvernement à Bobo-Dioulasso en matière d’infrastructures routières. «L’inauguration de l’avenue Ouezzin Coulibaly symbolise le démarrage très prochain d’autres rues à Bobo-Dioulasso», a-t-il appuyé avant de préciser que la première rue sera celle qui conduit directement à l’Institut national des sciences de la santé (INSSA).

Cheick Omar Traoré

Encadré: caractéristiques de la rue

Profil en travers

*largeur de la plateforme: 15,00 m

*largeur de la chaussée: 2×5, 00 m et Terre-plein Central (TPC) de 1,00 m

*accotements revêtus: 2×2,00 m

*caniveaux de sections variables

*éclairage public par candélabres sis dans le TPC

Structure de la chaussée

*Couche de fondation en graveleux latéritiques naturels de 20 cm d’épaisseurs;

*Couche de la base en graveleux latéritiques naturels de 15cm d’épaisseur;

*Revêtement en béton bitumineux de 5cm d’épaisseur pour la chaussée et en enduit superficiel bicouche pour les accotements.

Source: fiche technique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *