Accueil » Politique » Bobo-Dioulasso: l’OPA-BF se dévoile

Bobo-Dioulasso: l’OPA-BF se dévoile

Président de l’Organisation des peuples africains-Burkina Faso (OPA-BF), Me Ambroise Farama était à Bobo-Dioulasso le samedi 12 mai 2018 où il est allé présenter le parti aux militants et installer le représentant du parti pour la région des Hauts-Bassins.

Ambroise Farama procédant à l’installation officielle du commissaire du parti dans les Hauts-Bassins

Parti révolutionnaire, panafricaniste et anti-impérialiste, l’OPA-BF a été créé le 11 février 2018 et présentée officiellement le 21 février 2018 à Ouagadougou. C’est dans l’optique donc de conquérir des militants à travers le pays que le parti a entamé une tournée nationale à Sya en vue de présenter le parti, c’est-à-dire ses idéaux, ses principes, sa vision, sa ligne directrice aux potentiels militants mais aussi de procéder à l’installation des responsables du parti dans les différentes régions.

Le choix de Bobo-Dioulasso pour entamer cette tournée n’est pas un hasard, selon le président du parti. «Bobo-Dioulasso est le symbole de la résistance face à l’invasion coloniale. En prenant notre envol à Bobo-Dioulasso, nous irons conquérir tout le Burkina Faso et, en 2020, nous serons à Kosyam» a-t-il dit.

Ce parti, qui prône la création des Etats-Unis d’Afrique, entend travailler à l’édification d’une société nouvelle, débarrassée de l’injustice sociale et de la domination impérialiste. Pour ce faire, le parti entend être une alternative s’appuyant sur les valeurs traditionnelles africaines comme l’intégrité, la solidarité, le courage, l’hospitalité, la résistance, la tolérance.

C’est Kassoum Dembélé qui a la lourde tache de conduire les activités de l’OPA-BF dans les Hauts-Bassins

Pour la vulgarisation et la défense des idéaux du parti dans les Hauts-Bassins, c’est Kassoum Dembélé qui a été investi par Ambroise Farama comme commissaire de l’OPA-BF dans cette parti du pays. Et ce dernier de s’engager à travailler de sorte à y enraciner le parti. «Nous avons semé une graine ce soir. Nous ferons en sorte que cette graine pousse, porte fruit et profite à tout le Burkina Faso. Si un poussin est destiné à être un gros coq, on le sait dès son bas-âge» est-il convaincu. D’ailleurs, pense-t-il qu’au regard de la mobilisation, les populations de Bobo et des Hauts-Bassins en général épousent déjà les idéaux du parti.

Désormais, il incombe donc à ce dernier et ce, sur instruction du président du parti, de veiller à la mise en place des structures du parti dans les différentes localités de la région en vue de la conquête des militants.

En majorité des jeunes, ils sont venus écouter le message de l’OPA-BF

«Le pouvoir actuel a failli»

A Bobo pour présenter son parti, Ambroise Farama a, face à ses militants, profité pour décrypter la gestion actuelle du pouvoir par le MPP. De la question sécuritaire à la crise alimentaire et économique en passant par le terrorisme grandissant, le président de l’OPA-BF a mis à nu «l’incapacité du pouvoir à gérer le pays». «Le pouvoir actuel a failli» a-t-il signifié. Et l’homme ne manque pas d’arguments pour selon lui, corroborer ses propos. «Un Etat responsable ne peut fermer les yeux sur l’invasion du Nord» s’est-il offusqué.

De l’achat des véhicules de fonction pour les ministres et présidents d’institutions, l’OPA-BF s’indigne: «Pendant que d’autres pays prennent l’argent de leurs contribuables pour vous venir en aide parce que la famine frappe à vos portes, vous prenez des milliards pour acheter des voitures pour des ministres». Pour Me Farama et ses camarades, le pouvoir actuel a fait preuve «d’irresponsabilité». Ainsi, disent-ils, «s’ils ne sont pas capables, qu’ils démissionnent».

Au regard des «tares» du pouvoir actuel et les conditions de vie des populations jugées «précaires», Ambroise Farama a indiqué que son parti présentera un candidat en 2020 en vue de la conquête du pouvoir. Et le parti entend, une fois au pouvoir,  construire un état «nouveau» débarrassé de toute injustice sociale.

Cheick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *