Accueil » Défense-Sécurité » Bravo aux Forces de sécurité qui ont veillé pendant les fêtes de fin d’année pour prévenir tout danger

Bravo aux Forces de sécurité qui ont veillé pendant les fêtes de fin d’année pour prévenir tout danger

A l’occasion des fêtes de fin d’année, le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité intérieure, Simon Compaoré, a mobilisé l’ensemble des moyens préventifs et dissuasifs afin que ces fêtes se déroulent dans des conditions optimales de sécurité pour tous les Burkinabè. Les FDS ont veillé pour non seulement assurer une surveillance toute particulière, mais aussi pour empêcher certains excès habituellement connus à la période des fêtes de fin d’année comme l’alcoolisme, l’utilisation des pétards et autres feux d’artifices, l’insécurité routière et les hold-up…

Pendant les fêtes, la nuit, pour assurer la sécurité du pays
Pendant les fêtes, la nuit, pour assurer la sécurité du pays

La période des fêtes de fin d’année appelle de la part des services de l’Etat la plus grande vigilance. Ces derniers sont mobilisés pour protéger la population afin que chacun puisse pleinement en profiter.

Période propice à certains excès, tout a été mis en œuvre cette année par les autorités pour assurer aux populations une plus grande tranquillité.

Absence notable de pétards

L’utilisation des pétards et autres feux d’artifice sont une pratique très courante pendant les fêtes de fin d’année. En dépit du caractère festif lié à leur utilisation, ceux-ci constituent un danger pour la sécurité des populations, au regard, particulièrement, de la situation sécuritaire du pays. A ce titre l’interdiction de vente, de distribution et d’utilisation du ministre de la Sécurité intérieure a été bien observée par les populations et les commerçants, même si dans certains quartiers, des cas isolés ont été observés. Ce bon résultat est à mettre au compte des FDS qui ont abandonné leur famille pour être présents sur le terrain. Il faut reconnaître donc qu’il y a eu cette année, une plus grande vigilance et une fermeté pour prévenir les actes de violence et délits pendant la période des fêtes. L’objectif étant de prévenir les troubles à l’ordre public et les débordements traditionnellement constatés à l’occasion des fêtes souvent liés à une consommation excessive d’alcool ou à un usage mal intentionné des artifices de divertissement.

Le ministre de la sécurité, Simon Compaoré était sur le terrain pour encouragés les FDS
Le ministre d’Etat Simon Compaoré était sur le terrain pour encourager les FDS

Vigilance plus accrue sur nos routes

Sur nos routes également, il y a eu plus de sécurité par le contrôle du comportement de chacun, et par la réprimande des infractions les plus graves au Code de la route. Ainsi piétons, cyclistes, motocyclistes, automobilistes ou conducteurs de poids lourd ont senti une plus grande surveillance des forces de sécurité. Ce qui a contraint les usagers à plus de discipline sur nos routes.

Face aux drames causés par les accidents, chacun de nous doit prendre conscience des conséquences matérielles, sociales, financières pour les familles, pour les veuves, pour les veufs, pour les orphelins, de l’insécurité routière. De toutes les façons, c’est la détermination de tous et l’implication de chacun qui sauront faire reculer l’insécurité routière et ses conséquences dramatiques dans notre cher pays. La route se partage, et chacun se doit d’être responsable, envers lui et envers les autres.

Pour la lutte contre le terrorisme, ces périodes particulières de fêtes nous ont montré que nos gouvernants ont à cœur la sécurité de leurs citoyens. Les FDS sont, elles, déterminées et engagées. Preuve qu’ensemble, soudés et dans la bonne collaboration, nous pouvons lutter efficacement contre ce fléau.

Pour s’être donc mobilisées de manière optimale pour protéger la patrie et les populations durant les fêtes de Noël et du Nouvel An, nos Forces de défense et de sécurité méritent nos vifs remerciements et nos sincères Bravos.

Théophile MONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *