Burkina: bientôt un forum national des acteurs de la protection sociale - Les échos du Faso
Accueil » Société » Burkina: bientôt un forum national des acteurs de la protection sociale

Burkina: bientôt un forum national des acteurs de la protection sociale

Le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales a animé un point de presse ce mercredi 27 juin 2018 à son siège à Ouagadougou. Objectif, dresser le bilan de la mise en œuvre de ses actions et annoncer l’organisation d’un forum national des acteurs de la protection sociale, prévue pour se tenir du 03 au 05 juillet 2018.

Gabriel Compaoré, facilitateur du SPONG
Le présidium lors de la conférence de presse

Au Burkina Faso, 40.1% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et moins de 40% des pauvres ont accès aux services sociaux de base. Chez les couches vulnérables, notamment les femmes et les enfants, la situation est plus criarde. Face à cette situation dramatique, le gouvernement a pris des mesures et des engagements pour améliorer les conditions de vie de la population. A côté des efforts du gouvernement, des ONG et associations de développement œuvrent au quotidien à la protection sociale des populations démunies. C’est le cas du Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) qui regroupe plus de 200 ONG et associations œuvrant dans la protection sociale depuis 1974, date de sa création.

Face à la presse ce mercredi 27 juin 2018, le SPONG à travers la promotion de la culture de la participation citoyenne et de la redevabilité, a dressé un bilan de la mise en œuvre de ses activités de protection sociale au Burkina. Un bilan jugé très positif par tous les membres de l’organisation.

Ouédraogo Roukiattou, chargée de communication et de plaidoyer du SPONG
Les journalistes présents à la conférence de presse

Selon Gabriel Compaoré, facilitateur du SPONG, de part leurs expertises diverses et leurs positionnements de proximité avec les communautés notamment en 2011 et 2012, les ONG et associations de développement sont des acteurs incontournables de collaboration avec l’Etat, les partenaires techniques et les citoyens. Raison pour laquelle, ajoute M. Compaoré, elles accomplissent un travail important de terrain en même temps qu’elles sont de véritables acteurs de veille, de plaidoyer pour des politiques publiques équitables et adaptées aux préoccupations de tous, en particulier des pauvres et des plus vulnérables.

A cette rencontre bilan, le SPONG a annoncé la tenue d’un forum national impliquant les acteurs de la protection sociale du 03 au 05 juillet prochain. Ce forum qui est à sa troisième édition, se tiendra dans la capitale burkinabè et sera placé sous le thème: «la protection sociale comme un moyen sûr d’éradiquer la pauvreté: constats, défis et perspectives dans l’atteinte des objectifs du PNDS en vue de la réalisation de l’agenda 2030». Un thème qui, selon Mme Ouédraogo Roukiattou, chargée de communication et de plaidoyer, va offrir une occasion de susciter un débat autour de la problématique. Car dit-elle, «au moment où les Etats sont en train de renforcer leur engagement pour l’internalisation et la prise de mesure pour réaliser les ODD, la société civile a un rôle à jouer afin de les inciter à respecter leurs promesses». Pour elle, il est nécessaire d’impliquer tous les acteurs dans la réflexion relative aux grands enjeux et défis de la protection sociale au Burkina en lien avec les engagements nationaux et internationaux pour l’éradication de la pauvreté d’ici 2030.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *