Accueil » Nè Wendé » Ça y est, c’est décidé, moi aussi je vais en grève!

Ça y est, c’est décidé, moi aussi je vais en grève!

Nè-WendéNè Wendé que dans ce Burkina du tout grève, ce serait con et être con de ne pas aller aussi en grève. Et pour prouver que je n’en suis pas un et que je suis aussi intelligent comme tous ces gars qui m’y ont précédé, je me mets en grève. Hic et nunc. Nè Wendé!

Si mon pote Mounafica ne pense pas comme moi, c’est tant pis pour lui. Mais moi j’arrête net. Je vais aller à la Bourse du travail avec mon électro, des disques 45 tours et des recharges de piles Wonder, je vais mettre de la bonne vieille musique à fond la caisse et je vais me trémousser. Nè Wendé!

A midi, je traverserai la rue pour prendre une bière et des brochettes. Le soir, je rentrerai à la maison et le lendemain et les jours suivants, je reviendrai. Jusqu’à ce que mon salop de patron relève mon salaire, me donne une indemnité de logement, me sert une indemnité de locomotion, me donne deux gens de maison (boy et bonne), m’installe le téléphone, le Wifi haut débit et un ordinateur de bureau à la maison. Et ce n’est pas tout! Nè Wendé!

J’exigerai un bar à la maison, du pouré à10 h au bureau. A mon épouse, j’exigerai le salaire vital. Le patron prendra les frais de scolarité de mes enfants en charge. Ben oui, pour de bonnes conditions de vie et de travail et pour un petit confort de vie, ce n’est pas trop lui demander. Nè Wendé!

Je veux un statut particulier qui tranche d’avec celui de mes anciens camarades. Après tout, mon travail est particulier non, comme celui des autres?! C’est pour cela je veux un traitement particulier, un statut particulier. Nè Wendé!

Non, pour être sûr que mon patron va répondre favorablement à mes con…doléances, je vais transformer ma grève en un travail sans arrêt. C’est plus intelligent. Il serait obligé de me satisfaire afin que je ne meurs pas au bureau et qu’il dusse faire face à des tracasseries. Alors, on est ensemble tous les jours. Nè Wendé!

Si demain vous ne me retrouvez pas là, c’est que mon patron a satisfait mes plaintes. Nè Wendé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *