Accueil » Coopération-Diplomatie » La Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) rencontre la diaspora burkinabè du Gabon

La Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) rencontre la diaspora burkinabè du Gabon

Une délégation de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) du Burkina Faso a séjourné à Libreville, au Gabon du 09 au 17 décembre 2018, pour se pencher sur la problématique du traitement des pensionnés burkinabè. Ensemble avec les responsables de la caisse gabonaise du même nom, elle a échangé avec les responsables de la Communauté burkinabè au cours d’une réunion tenue le 13 décembre 2018 au sein de l’Ambassade du Burkina Faso sise à Haut de Gué Gué, 27 Allée IGUINDI.

Les Représentants de l’Ambassade et les experts des caisses de sécurité sociale du Gabon et du Burkina Faso

Conduite par monsieur Sary Bailou, directeur de la Prospective et de la coopération, et comprenant monsieur Dieudonné Kaboré, directeur central des Prestations et monsieur Sondé Auguste Coulibaly, juriste, la délégation de la caisse burkinabè de sécurité sociale a eu plusieurs séances de travail avec la caisse de la République gabonaise. La mission s’inscrivait dans le cadre des bonnes relations de collaboration qu’entretiennent les deux institutions en vue d’améliorer les services offerts aux pensionnés burkinabè et gabonais, à travers des missions régulières au Burkina Faso et au Gabon. A terme, les échanges entre les deux caisses de sécurité devraient déboucher sur l’établissement d’un cadre formel permettant de prendre en charge toutes les questions relevant du traitement des pensions.

La délégation burkinabè de la CNSS a mis à profit son séjour pour rencontrer les Délégués au Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Etranger (CSBE), les responsables d’associations et de communautés burkinabè et les ministres du cCulte.

Cette rencontre, présidée par l’Ambassadeur Saïdou zongo, assisté de messieurs Alphonse Roamba, Premier Conseiller et Jacques Taladé Darakoum, Premier Secrétaire, a eu lieu le jeudi 13 décembre 2018 à partir de 15 heures 30 minutes dans la salle de réunion de l’Ambassade. Elle visait prioritairement à informer les bénéficiaires des services de la CNSS de la présence de la délégation à Libreville, de l’objet de la mission, et à échanger avec les responsables de la communauté sur leurs préoccupations relatives à la gestion des pensions.

Comme le commandait la circonstance, trois représentants de la CNSS du Gabon y ont pris part afin d’éclairer les participants sur des questions spécifiques aux Burkinabè qui travaillent au Gabon.

La délégation de la CNSS du Burkina et celle du Gabon, à travers leurs représentants respectifs, ont tour à tour pris la parole pour exposer sur les grandes lignes de leur collaboration, sur l’élaboration en cours d’un projet de partenariat relatif au traitement des pensions, et sur les diverses modalités y afférentes.

De nombreuses questions et observations pertinentes, attestant l’intérêt accordé par l’auditoire au sujet du jour, ont suivi les communications livrées par les représentants des deux institutions. Celles-ci ont notamment concerné les délais de dépôt des certificats de vie, les lieux de perception des pensions, la prise en compte des personnes par le recensement de la CNSS du Gabon en 2016, la prise en compte du secteur informel dans les prestations de la CNSS du Burkina Faso, les catégories socio-professionnelles concernées par le mécanisme qui sera issu du futur partenariat.

Une vue des participants

A toutes ses interrogations, les experts burkinabè et gabonais des caisses de sécurité sociales ont apporté des réponses qui ont permis d’éclairer les lanternes des participants. Sur le futur partenariat, actuellement au stade de projet, on peut retenir que les autorités burkinabè et gabonaise s’inscrivent dans une même dynamique positive visant à soulager les pensionnés qui n’auront plus à se déplacer dans l’une ou l’autre capitale ou à attendre plusieurs mois avant de percevoir leurs paiements. Les responsables de la communauté burkinabè ont du reste salué l’initiative et souhaité que le mécanisme puisse voir le jour.

Le Chef de la délégation burkinabè et ses collaborateurs ont également partagé avec leurs frères du Gabon, des informations sur l’assurance volontaire qui permet aux souscripteurs de bénéficier d’un certain nombre de prestations avantageuses. Ceux-ci ont marqué un intérêt particulier pour ce type d’assurance après avoir pris connaissance des conditions d’adhésion, des modalités de cotisation et des moyens de perception de ce produit.

Les caisses gabonaise et burkinabè de sécurité sociale sont toutes les deux membres de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES), organisme de contrôle et d’appui technique aux caisses africaines de sécurité sociale.

Ambassade du Burkina Faso au Gabon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *