Accueil » Société » La CARFO offre 500 bourses scolaires aux orphelins des retraités de l’Etat

La CARFO offre 500 bourses scolaires aux orphelins des retraités de l’Etat

Sous la présidence du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection Sociale, Clément Sawadogo, la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) a organisé le vendredi 28 juillet 2017 à Ouagadougou, une cérémonie de remise de 500 bourses aux orphelins de ses pensionnés.

Les bénéficiaires de la bourse scolaire
Le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Clément Pengwendé Sawadogo

500 orphelins dont trente-huit garçons et quatre cent soixante-deux filles étaient à l’honneur à la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) le vendredi 28 juillet 2017 à Ouagadougou. Pour la dixième fois consécutive, cette institution vient en aide aux orphelins avec l’appui financier de ses partenaires, en leur octroyant des bourses scolaires en vue de les soutenir et de les accompagner dans leurs études et formations. Les critères d’attribution de ces bourses portent sur la faiblesse du montant de la pension de réversion de leur mère ou tutrice, a confié la directrice  générale de la CARFO, Mme Edwige Marie Yaméogo. Selon la directrice générale, depuis 2008, l’opération bourses scolaires a généré plus de deux cent (200) diplômes toute nature confondue, allant du CAP au BAC et même à la maîtrise. A ce jour, 32 filles ont été admises au BEPC et 47 au Baccalauréat, a-t-elle indiqué. Aussi, Mme Yaméogo n’a pas caché sa satisfaction quant à ces résultats engrangés en seulement dix (10) ans d’organisation.

Des vivres pour les orphelins
La directrice générale de la CARFO, Mme Edwige Marie Yaméogo

La 10ème édition présidée par le ministre de la Fonction publique du Travail et de la Protection sociale, Clément Pengwendé Sawadogo, a été brillamment marquée par la présence des familles, amis, partenaires et employés de la CARFO.

Par ailleurs, le ministre a donné l’assurance aux partenaires de la CARFO qui ont œuvré sans relâche depuis des années, afin que l’activité se tienne, que leurs dons seront utilisés à bon escient. «Je voudrais faire une mention spéciale à tous les partenaires de la CARFO pour leur fidélité à l’engagement pris et les encourage à persévérer dans ce sens, convaincu que qui donne à la veuve et à l’orphelin, donne à Dieu», a conclu le ministre.

Omar Idogo, stagiaire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *