Accueil » Edito (page 17)

Edito

Avocats contre magistrats: ne prenons pas les justiciables en otages!

La guéguerre entre avocats et magistrats au Burkina Faso ne semble pas prête de prendre fin, quand on considère les derniers actes posés par les uns à l’encontre des autres. Les dernières illustrations ont été marquées par une assignation signée par les magistrats du Tribunal de grande instance de Ouagadougou dans laquelle ils réclament l’arrêt d’un chantier dans la cour ...

Lire la suite »

Dénouement du différend frontalier Burkina-Niger: une solution moderne à l’africaine qui doit faire école

COOPERATION – Après le passage de la mission conjointe nigéro-burkinabè qui a sillonné des localités nigériennes et burkinabè concernées les 23 et 24 février 2014 pour sensibiliser les populations sur l’arrêt de la Cour internationale de justice (CIJ) du 16 avril 2013 sur le différend frontalier qui opposait le Burkina Faso et le Niger, l’opération de bornage proprement dite a ...

Lire la suite »

Pardon aux mutins? Pourquoi pas!

Les militaires, gendarmes et policiers radiés après les mutineries de mars 2011 ont demandé, lors d’une CDP (conférence de presse), pardon au peuple. Non pas pour la mutinerie en elle-même, mais pour les dégâts collatéraux qui ont été occasionnés. Quatre ans après avoir été chassés des rangs de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Police, ces radiés (environ 600 ...

Lire la suite »

Juliette Bonkoungou, porte-parole du CDP: voilà là où il fallait commencer

En attendant que le congrès tant attendu du Congrès pour la démocratie et le progrès se tienne, les changements ‘’ad hoc’’ se poursuivent à la tête du parti. Au sortir de l’insurrection et tapis dans le maquis, Assimi Kouanda ne cessait d’envoyer des messages. Ce qui a valu la suspension de la formation politique puis sa réhabilitation. Depuis, le CDP ...

Lire la suite »

Déclaration de biens des membres du gouvernement: ce n’est pas trop tôt!

Il a fallu attendre six mois après leur prise de fonction pour que les membres du gouvernement burkinabè déclarent leurs biens, comme le prévoit la Charte de la Transition. Ce texte complémentaire à la Constitution a pourtant dit que cet acte devait être posé à la prise de fonction des intéressés. Pourquoi avoir donc mis autant de temps pour remettre ...

Lire la suite »

Opération mains propres: il faut mettre le turbo!

Lorsque les premières personnalités de l’ancienne majorité ont commencé à tomber dans les mailles des pandores et des poulets, nous avons soutenu ce que nous avons cru être le début du commencement de l’opération mains propres et casiers judiciaires vides. Car, il est question de faire rendre gorge à d’anciens maires qui se sont enrichis sans vergogne, tout en narguant ...

Lire la suite »

Nouveau code électoral: parfait ou pas, l’essentiel y est pour l’instant

L’on peut opiner sans trop se tromper, avec cependant quelques proportions gardées, que la Transition burkinabè a posé le deuxième acte du véritable changement avec le vote de la nouvelle loi électorale. N’en déplaise à ceux qui se sentent morveux dans cette modification, qu’ils continuent d’ailleurs de se moucher, la république s’en porte du reste mieux, un pas de géant ...

Lire la suite »

Peur sur le Faso, Mounafica a dit et a parlé

Mounafica aurait tant souhaité avoir tort, quand il disait, le 30 mars, que des nuages sombres planent sur le Faso. Unfortunately comme disent les British, malheureusement donc, le danger se précise avec l’enlèvement en pleine journée, ce samedi 4 avril, d’un Roumain, chef de sécurité de la mine d’or de Tambao, par des hommes armés venus du désert nigérien ou ...

Lire la suite »

Y a-t-il vraiment des cracks au CRAC?

Ils ont sûrement choisi à dessein cette dénomination, Comité de réflexion et d’actions pour le renouveau du Congrès pour la démocratie et le progrès (CRAC), pour que son abréviation, CRAC, rime avec le substantif très mélioratif, cracks, qui désigne des personnes d’une intelligence sinon à la hauteur de celle des surdoués, du moins de celle des brillants parmi les plus ...

Lire la suite »

Inauguration de Cimfaso: il avait pourtant dit que plus rien ne sera comme avant!

Le président de la Transition, président du Faso, Michel Kafando, accompagné du gouvernement, est allé, dans l’après-midi du vendredi 27 mars, procéder à l’inauguration de l’usine de ciment de Cimfaso, située dans la zone industrielle de Kossodo, à Ouagadougou. Quoi de plus normal que d’encourager entrepreneuriat privé dans la dynamisation de l’économique nationale qui perd son souffle et pour la ...

Lire la suite »

Profil bas du DG ONEA: c’est bon pour le moral mais il en faut plus pour le principe

Plusieurs quartiers de la ville de Ouagadougou ont passé un week-end à sec, sans la moindre goutte d’eau tombant de leurs robinets. Dans certains secteurs, la privation, car il ne s’agit plus là d’un délestage ni d’une coupure intempestive, a continué jusqu’au mardi. Quatre à cinq jours sans eau, excepté les rares rétablissements nocturnes, c’était déjà trop dur à supporter ...

Lire la suite »

Justice et justice sociale: le réveil commencera peut-être par les états généraux de la justice

Nous y voilà: annoncée par le Président Kafando lors du 54ème anniversaire de l’indépendance à Dédougou, les états généraux de la Justice burkinabè se tiennent à partir de ce 24 mars à Ouaga 2000. Des réformes hardies et appropriées ont été annoncées. Outre l’effet d’annonce le temps d’un discours, les Burkinabè attendent avec impatience de quoi ces assises vont accoucher ...

Lire la suite »