Accueil » Edito (page 4)

Edito

Nouveau système de rémunération des agents publics: mettre fin à l’injuste et à l’iniquité des salaires

L’année 2017 a été émaillée par des revendications tous azimuts dans différents corps de métiers de la Fonction publique. Ces revendications ont souvent pris des tournures radicales par des marches, sit-in, grèves sans autorisations préalables. Afin de mettre fin à ces revendications sectorielles, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a proposé l’adoption d’un nouveau système de rémunération des ...

Lire la suite »

Année 2018: avoir le dernier mot sur le terrorisme!

La fête du Nouvel An est là et l’excitation générale se fait plus intense. Tout le monde avait envie de tourner la page de 2017. Car pour nous Burkinabè, au-delà de tout pessimisme béat, l’année 2017 a été jalonnée d’épreuves. Une année marquée par de multiples mouvements d’humeurs et par des actes terroristes qui ont endeuillé de nombreuses familles. Des ...

Lire la suite »

Fêtes de fin d’année: ne nous comportons pas comme si c’était notre dernier jour sur terre!

Fêter, c’est bien. La fête nous rapproche de la famille, des amis, permet d’évacuer un certain stress tout en nous procurant la joie de vivre. Malheureusement, elle est souvent une occasion d’excès en tous genres: alcool, sexe, gastronomie, vitesse en circulation… Pourtant, sans retenue et sans sobriété, la fête peut se transformer en un cauchemar. Avec l’abondance de victuailles et ...

Lire la suite »

Trump fait-il moins qu’un dictateur?

Ce jeudi 21 décembre, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution condamnant la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme la capitale d’Israël. Avant le vote, le président américain, Donald Trump, avait menacé de représailles financières les pays qui voteraient contre. Malgré cela, sur les 193 membres de l’Assemblée générale, 128 ont voté pour, 9 contre et 35 ...

Lire la suite »

Cinquante-sept ans d’indépendance du Burkina Faso: le sens d’un anniversaire

Ce jour 11 décembre 2017, le Burkina Faso célèbre le 57ème anniversaire de son accession à l’indépendance. Dans l’imagerie populaire, un anniversaire est un moment symbolique de commémoration qui peut être festif ou triste selon qu’il rappelle un événement heureux ou malheureux. Il est souvent réduit à un simple moment de fête sans plus. Il joue en ce sens un ...

Lire la suite »

Il faut laisser la mal-cause aux mal-causeurs et travailler

Ça s’appelle jeter un caillou dans un essaim d’abeilles. La sortie du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba (PKT), devant l’alliance des partis de la majorité pour marquer les deux ans de pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré le 30 novembre dernier en a été un. Les partis de l’opposition (CDP, NAFA et UPC) lui ont admonesté des répliques qui lui ...

Lire la suite »

Macron, azaaba!*

La jeunesse d’aujourd’hui se délecte des moments glorieux de la Révolution démocratique et populaire, notamment du rayonnement du Burkina Faso sur la scène internationale, grâce au verbe et aux actes du capitaine Thomas Sankara. A partir du 4 août 1983, en effet, ce petit pays pauvre et enclavé s’est révélé au monde entier par la politique menée à l’époque sous ...

Lire la suite »

Et si Golf avait fait comme le général Chiwenga!

Robert Mugabe, le père de l’indépendance du Zimbabwe, a démissionné ou, moins prosaïquement, a été démissionné. L’une et l’autre expressions se tiennent car il y a eu tout d’abord la contrainte de l’armée zimbabwéenne avec à sa tête le Chef d’état-major, le général Constantin Chiwenga. Un cousin lointain de Gomtibo Rawenga. La situation était pourrie depuis le limogeage du vice-président ...

Lire la suite »

Népotisme des potentats africains: y en a marre!

Les présidents de la pauvre Afrique s’abonnent de plus en plus à d’incroyables bêtises en allant du concept révoltant «Tu seras président, mon fils!», à celui relatif à la transmission sexuelle du pouvoir d’Etat dernièrement tenté au Zimbabwe. Des comportements aux antipodes de la démocratie et dont on a maintenant marre. Car à ce rythme, la démocratie familiale remplacera les ...

Lire la suite »

Oser faire le ménage

Les analystes politiques et une partie du peuple burkinabè estiment que le président Roch peut faire du Pays des Hommes intègres une nation émergente et prospère malgré la menace terroriste. A la seule condition qu’il accepte de faire le ménage autour de lui. Pas parce qu’il a un potentiel concurrent dans son propre camp, mais pour arrêter de subir des ...

Lire la suite »

La longue et difficile marche de l’Afrique vers la démocratie. Y parviendra-t-elle seulement un jour?

Les indépendances acquises, les pays africains, dans leur majorité, ont adopté le système des partis uniques. Quelques années plus tard, sont intervenus des coups d’Etat pour stopper certaines dérives de ces partis Etats. Les hommes en kaki qui sont arrivés au pouvoir ont fini par y prendre goût et ont troqué leurs tenues militaires contre des costumes-cravates ou des bazins ...

Lire la suite »

La route de 2020 se trace-t-elle d’elle-même pour le MPP?

Ces derniers temps, l’actualité nationale a été marquée par les rentrées politiques de différents partis politiques. Mais elle a surtout été dominée par la crise au sein de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), de la démission du gouvernement de Tahirou Barry et de son remplacement par Issouf Sawadogo, du Parti pour la Renaissance nationale (PAREN). Du coup, ...

Lire la suite »

Roch peut-il être «tranquilos» avec Simon?

Après la fameuse expression «point barre» de feu Salifou Diallo, ci-devant président de l’Assemblée nationale, revoilà le seul ministre d’Etat qui nous est créant une autre expression sorte de pidgin espagnol: «Vous pouvez rester tranquilos». Si c’était expression venait tout juste après la neutralisation préventive de terroristes, on allait sauter de joie, lancer un rot bien retentissant pour exprimer notre ...

Lire la suite »