Accueil » En face du miroir (page 2)

En face du miroir

Crise au CSC: les mises au point nécessaires du vice-président, président par intérim

Le Collège des conseillers et l’administration du Conseil supérieur de la communication (CSC) ont organisé le 28 mars 2018 une conférence de presse à Ouagadougou pour donner leur lecture de la situation que vit l’institution. L’adoption du projet de loi organique portant modification de la loi organique 015 a été aussi un sujet à l’ordre du jour. Prévisible, la crise ...

Lire la suite »

Réseaux sociaux au Burkina: ces belles initiatives de solidarité spontanée qui s’y organisent pour sauver des vies

Internet et les technologies numériques et nomades font partie intégrante de notre vie. Mais si certains voient dans les réseaux sociaux des risques de désocialisation des relations, d’isolement, de harcèlement, de perte d’identité…, d’autres savent au contraire en faire un usage positif, y compris quand il s’agit de sauver des vies. Au Burkina, les réseaux sociaux sont en train de ...

Lire la suite »

Voilà pourquoi tout le monde ne peut pas être journaliste

Les nombreux journalistes envoyés couvrir l’ouverture du procès du putsch manqué de septembre 2015 ont été surpris d’apprendre, une fois sur place à la salle des Banquets de Ouaga 2000, qu’il n’était pas possible pour eux d’apporter leurs téléphones portables dans la salle d’audiences. Face à cette situation, il a même été envisagé sur place de boycotter le procès, puisque ...

Lire la suite »

Nouveaux patrons des médias publics: voilà pourquoi ils vont réussir!

Ça y est, c’est fait! Les nouveaux patrons des médias publics sont connus. Il s’agit de Pascal Yemboini Thiombiano pour la Direction générale de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) et de Mamadi Kanama Tiégna pour Sidwaya. Le processus de leur recrutement a donné lieu à des gorges chaudes et donnera toujours lieu à des commentaires mais ce qu’il faut ...

Lire la suite »

Qui sont ceux qui veulent diriger la RTB et Sidwaya?

Les appels à candidatures pour les directions générales de la RTB et de Sidwaya ont été lancés, les dossiers été réceptionnés et le processus suit son cours normal. Mais nous sommes au Faso des ‘’affairages’’ et des choses sont dites sur les différentes candidatures. C’est à la RTB que le choix deviendrait difficile entre Pascal Thiombiano, Romain Auguste Bambara et ...

Lire la suite »

Sécurité et égalité des journalistes: comment peuvent-ils se protéger sur un terrain de conflit?

Pour une sécurité et une égalité des journalistes, l’Association des journalistes du Burkina organise du 23 au 24 janvier 2018, un atelier au profit des hommes de médias. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mardi 23 janvier au Centre national de presse Norbert Zongo. «Comment une journaliste peut se protéger sur un terrain de conflit, comment est-ce qu’elle doit ...

Lire la suite »

Réseaux sociaux au Burkina: une plateforme puissante de dénonciation de faits de corruption et de dérapages divers

Le dicton est connu: «La corruption a peur de la lumière et de l’information». Les différents faits (sociaux, politiques ou économiques) insolites révélés et dénoncés via les réseaux sociaux au Burkina montrent que ce nouveau type de communication contribue à la lutte contre la corruption et donc, à la bonne gouvernance. Son impact social oblige les pouvoirs publics à marcher ...

Lire la suite »

Médias: des patrons de la presse privée outillés pour mieux gérer leurs affaires

La Société des éditeurs de la presse privée (SEP), avec le concours du Fonds d’appui à la presse privée (FAPP), a organisé un atelier de formation sur le mangement et la gestion d’une entreprise de presse. L’activité s’est déroulée à Bobo-Dioulasso, du 15 au 16 décembre 2017. Une vingtaine de patrons de la presse privée du Burkina a pris part ...

Lire la suite »

Indépendance des médias publics: entre les règles et la réalité

De sa propre initiative, la RTB télé a invité Tahirou Barry par e-mail pour participer à l’émission «Sur la brèche», animé par Jérémie Sié Coulibaly, le dimanche 29 octobre 2017. M. Barry a donné son accord de principe pour participer à l’émission, «considérant qu’il a le devoir de s’expliquer devant le peuple». Puis, selon les aveux du ministre de la ...

Lire la suite »

Médiatiser ou ne pas médiatiser?

Il y a de cela quelques jours, le commandement de l’Armée a convié les journalistes à une cérémonie de remise de matériels militaires. Auparavant, une cérémonie similaire avait concerné la remise de deux hélicos. Nous ne sommes pas des spécialistes de la chose militaire mais en tant que profane, nous jugeons que ce sont des cérémonies qui ne devraient pas ...

Lire la suite »

Les sept catégories d’utilisateurs de Facebook

L’observation du profil de ceux qui utilisent ou qui publient des articles, opinions, informations et nouvelles sur Facebook fait ressortir grosso modo sept types d’utilisateurs. Il y a d’abord ceux qui travaillent avec. Ils ne sont pas les plus nombreux mais c’est ceux qui en font une utilisation plus sage. Généralement, ce sont des journalistes. Ils partagent avec de nombreux ...

Lire la suite »

Un étudiant burkinabè retenu pour un programme international de parrainage en communication

Le Burkina Faso participera au programme de parrainage d’étudiants et de diplômés en communication: «La Route de la Com». Ce sont au total (60) jeunes qui ont été sélectionnés à travers le monde suite à l’appel à candidature lancé en janvier 2017 par le Cercle des Communicants francophones. Ces jeunes viennent de différents pays francophones comme la Belgique, le Québec, ...

Lire la suite »

Facebook exprime-t-il plus de haine que d’amour?

«Antoine W Dabilgou quelqu’un qui n’a pu être élu député sauf à etre propulsé présisent du cnd peut il remplacer salif? c’est une insulte à la mémoire de salif Nadié Drissa Si vous avez rien a dire de bon fermez votre page. Cheriff est-il député ??? Par quelle stratégie il vas devenir président de l’Assemblée? quel genre de pays même ...

Lire la suite »

L’autorité burkinabè est-elle tolérante?

En Côte d’Ivoire, deux journalistes ont été arrêtés et gardés à vue pendant 48 h pour «divulgation de fausses nouvelles». Ils doivent se présenter devant le Tribunal de première instance d’Abidjan le 20 octobre 2017. Il leur est reproché d’avoir publié de fausses informations portant sur la saisie des comptes bancaires du président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro. Le ...

Lire la suite »