Accueil » Gouvernance – Développement (page 37)

Gouvernance – Développement

Crimes impunis: au-delà des déclarations solennelles, le MBDHP attend des autorités judiciaires et politiques plus d’actions concrètes

Le Comité exécutif national du Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP) a animé une conférence de presse sur les dossiers de rimes impunis le jeudi 15 septembre 2016 à son siège à Somgandé. Pour Chrysogone Zougmoré le président du MBDHP et Maître Prospère Farama, principaux animateurs de la conférence, le peuple burkinabè est impatient de connaître ...

Lire la suite »

Bobo-Dioulasso: le Premier ministre partage le contenu du PNDES avec les mouvements et associations des Hauts-Bassins

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a animé une conférence publique le samedi 10 septembre 2016 à Bobo-Dioulasso sur le PNDES. Par cet exercice, le chef du gouvernement veut faire connaitre cet ambitieux programme présidentiel aux mouvements et associations de cette région afin qu’ils se l’approprient. Il était assisté par des membres de son gouvernement. Faire connaitre le PNDES et ...

Lire la suite »

PNDES: Bobo-Dioulasso aura son échangeur

Le Burkina Faso s’est doté d’un nouveau référentiel en matière de développement dénommé Plan national de développement économique et social (PNDES) qui couvre la période 2016-2020. Le coût total du PNDES s’élève à 15.478,2 milliards de francs CFA. Un des objectifs stratégiques du PNDES est de «développer des infrastructures de qualité et résilientes, pour favoriser la transformation structurelle de l’économie». ...

Lire la suite »

La SONATUR attribue 3 marchés de gré-à-gré à EBOMAF et SACBA‐TP (2/2)

Dans le précédent article, nous nous interrogions sur la transparence qui a entouré l’attribution de 2 marchés de 16,6 milliards de FCFA à l’entreprise EBOMAF dans le cadre des travaux du projet ZACA. Le présent écrit porte sur 3 autres marchés que la SONATUR a passés par la procédure de gré-à-gré avec les entreprises EBOMAF et SACBA‐TP pour un montant ...

Lire la suite »

Projet ZACA: y a-t-il eu transparence dans l’attribution des 2 marchés de 16,6 milliards de FCFA à EBOMAF? (1/2)

Le gouvernement a décidé de réaliser un audit sur le projet ZACA, la Zone d’activités commerciales et administratives. Près de 10 ans après l’attribution des marchés, la ZACA est toujours en chantier. L’audit devra répondre à 02 questions dont la première concerne la qualité et l’exhaustivité des travaux d’aménagement de la zone qui était sous la responsabilité de la SONATUR et ...

Lire la suite »

Chantier du 11 décembre 2016: les lignes ont bougé selon Simon Compaoré

Une équipe gouvernementale conduite par le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure s’est rendue à Kaya, dans la région du Centre-Nord le vendredi 2 septembre 2016, pour apprécier l’état d’avancement des travaux d’ouvrages pour la fête du 11 décembre. A la fin de la visite, le président du Comité d’organisation, Simon Compaoré, a déclaré ...

Lire la suite »

Crise à la CAMEG : «Nous reprochons au ministre de la Santé d’avoir instauré la crise», dixit Jean Charles Tougouma

L’avocat du directeur général de la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques et des consommables médicaux (CAMEG)  a convié la presse dans la matinée du vendredi 26 août 2016 pour faire le point de la décision judiciaire suite au recours en annulation contre la décision du ministre de la Santé  qui remplaçait  les anciens administrateurs de la CAMEG par des nouveaux. ...

Lire la suite »

Il faut aller à l’école des journalistes

Le ministre de l’Agriculture est en province pour se faire une idée de la campagne agricole. Malheureusement, il ne se rend pas dans les champs qui rencontrent des problèmes mais dans les champs des producteurs modèles, comme dit dans les reportages de médias. C’est un fait constant dans l’administration que lorsqu’un supérieur hiérarchique veut visiter un chantier, une œuvre ou ...

Lire la suite »

Sinistrés de Polesgo: le gouvernement leur apporte une assistance alimentaire estimée à 2 950 000 FCFA

Une délégation gouvernementale, dépêchée par le président du Faso, et conduite par le Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure, Simon Compaoré, a procédé le dimanche 21 août 2016, à une remise officielle de vivres aux personnes sinistrées relogés dans les écoles primaires de Polesgo. La cérémonie officielle de remise des dons a ...

Lire la suite »

Gestion des revenus nationaux: la révolution Roch

Lorsque l’on examine à travers les lignes le budget national rectifié le 25 juillet par les députés, on se rend compte que les recettes internes de 2016 ont connu un bon significatif comparativement aux dernières années. Le Burkina Faso fait preuve de résilience et apprend à compter sur lui-même avant de se tourner vers l’extérieur pour demander du soutien. Les ...

Lire la suite »

Le citoyen burkinabè manque d’imagination!

Au Burkina et à Ouagadougou, face au chômage, tout le monde veut entreprendre. Chacun veut s’auto employer et employer se fratrie. Mais le problème pour le Burkinabè, c’est qu’il manque cruellement d’imagination. Faire quelque chose de différent avec les autres est son problème. Tout le monde se copie. Jadis, il y a eu la vente des lembroudji dans les cannettes ...

Lire la suite »

Quand est-ce que l’Etat va vraiment s’occuper de son patrimoine?

A Ouagadougou comme en province, le constat est le même: l’administration n’est le champ du papa de personne. Même pas le champ de ceux qui y travaillent, comme le laboureur laboure son champ. Travailler dans une administration publique ou privée, c’est travailler dans un champ; que ce soit le sien ou celui de son père! Le laboureur, dans son champ, ...

Lire la suite »

Arrondissement 5 de Bobo-Dioulasso: le maire a l’école des populations

Les secteurs et villages de l’arrondissement 5 de la commune de Bobo-Dioulasso reçoivent à tour de rôle leur maire depuis le dimanche 7 août 2016. A travers cette démarche, Christophe Sanon veut «directement» échanger avec les populations de son ressort territorial afin de recueillir leurs préoccupations pour éventuellement leur prise en compte dans les actions à mener. Échanger directement avec ...

Lire la suite »