Accueil » L’impertinent

L’impertinent

Le Burkinabè désintégré

Le Burkinabè est devenu un homme très bizarre. Non seulement il est devenu un fainéant, il veut tout cadeau et tout de suite. Et lorsqu’il ne le gagne pas cadeau, il le vole. Regardez le gros mensonge que nous nous faisons: «Les temps sont durs, il n’y a plus d’argent!» Ah bon? Il y avait l’argent? Où il est rentré ...

Lire la suite »

Nous faut-il un autre ‘’Sankara’’?

Sankara avait proclamé: «Tuez Sankara, mille autres Sankara naîtront!» C’est vrai, puisqu’après son assassinat, le sankarisme est né avec une kyrielle de partis dits sankaristes. Malheureusement, de cette flopée de leaders, aucun n’est parvenu à la cheville de Thom Sank pour prétendre incarner sa méthode. Près de 32 ans après sa disparition, ils sont toujours nombreux à se réclamer de ...

Lire la suite »

247 individus recherchés pour participation à une entreprise terroriste par le ministère de la Sécurité

Ce 18 mars, le ministère de la Sécurité a publié une liste de 247 personnes qui ont participé d’une manière ou d’une autre, à la perpétration d’attaques terroristes au Burkina Faso. Soit ils sont combattant, complice, agent de renseignement, recruteur, cadre, chef de faction, logisticien, artificier, trafiquant d’armes, instructeur, chef de cellule, chef de base, chef de groupe terroriste, émir ...

Lire la suite »

«Oui, il y a une autorité municipale à Ouagadougou», répond Armand Béouindé

Y a-t-il une autorité dans la cité? demandions-nous dans notre rubrique L’Impertinent du 27 février dernier. «Oui, il y a une autorité municipale à Ouagadougou», a répondu Armand Pierre Béouindé, maire de la ville de Ouagadougou. «Seulement, à elle toute seule, elle n’y arrivera pas. Il faut une participation citoyenne active. Merci de nous avoir interpellé. Mais tout est loin ...

Lire la suite »

Y a-t-il une autorité dans la cité?

Ceci est la carcasse d’un véhicule cramé. Victime certainement d’un court-circuit, son conducteur n’a pas pu maîtriser l’incendie qui s’est déclaré et le véhicule a totalement brûlé. Est-ce parce qu’il n’y a plus rien à ‘’désosser’’ sur la carcasse qu’il l’a été abandonnée, là, au bord de la route? En tout cas, cela fait quelques semaines maintenant qu’il ‘’décore’’ la devanture ...

Lire la suite »

Yirgou: halte à ce type de stigmatisation

Le Rassemblement patriotique a, au cours d’une conférence de presse animée samedi, condamné les actes de violence contre la communauté peuhl à Yirgou, en représailles à une attaque terroriste perpétrée contre un dignitaire coutumier ainsi que des membres de sa famille et de sa communauté. « Nous condamnons fermement ces violences et la stigmatisation ethnique qui les caractérise et exhortons le ...

Lire la suite »

Et si on révisait le calendrier scolaire?

Au Burkina Faso, les années scolaires se suivent et se ressemblent: les deux premières semaines du mois de décembre sont perdues. Depuis que le journaliste Norbert Zongo a été assassiné le 13 décembre 2018 vers Sapouy, depuis qu’une balle assassine a ôté la vie à l’élève Flavien Nébié le 6 décembre 2000 à Boussé lors d’une manifestation exigeant justement que ...

Lire la suite »

Vrai scandale, par défaut de communication

Des Burkinabè se sont offusqués de voir des sacs de céréales, don de la coopération japonaise, vendus dans une alimentation à Ouagadougou. L’exposition était tellement flagrante que certains ont légitimement pensé  à un détournement. Leur inquiétude est légitime, sauf que la coopération japonaise admet la vente d’une partie de ses dons afin de collecter des fonds destinés exclusivement au financement ...

Lire la suite »

CMA du 30: l’incivisme dans toute sa laideur!

  Les responsables de l’Hôpital de district de Bogodogo (ex-CMA du secteur 30) ont mis en place un système de gestion de l’hôpital et des patients qui n’est pas du goût de certains accompagnants. La structure s’est dotée de bâtiments neufs pour abriter certains services dont la maternité. Le principe instauré est «1 malade, 1 accompagnant». Mais les accompagnants veulent ...

Lire la suite »

Monsieur le Maire, Ouaga se bidonvillise!

Le constat est unanime, la ville de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, encensée il y a peu pour sa propreté, est devenue sale et sens dessus dessous. Il est dépassé, le temps où des bourgmestres de la sous-région ou d’ailleurs venaient s’inspirer de l’exemple de propreté de Simonville. Parce qu’à cette époque-là, Simon Compaoré était le maire de la ...

Lire la suite »

L’agriculture qui nous tue à feu doux?

Les techniques agricoles ont changé de nos jours. Il est loin, le temps où l’on se courbait à longueurs de journées sur une daba pour gratter le sol et en récoltait les fruits. De nos jours, même la houe Manga permet à peine de récolter le minimum vital. Pour une agriculture qui nourrit son homme, de nouveaux facteurs de production ...

Lire la suite »

Un peu plus de sérieux!

Monsieur le président du Faso, l’heure est grave, comme disait votre ministre JC Bouda, quand il était encore délégué général du lycée Zinda. Ce jour, le ragoût était immangeable et il cherchait à donner à manger  aux internes du pain et de la sardine pour caler leur dalle. L’heure est donc grave. Tout le monde le constate mais on a ...

Lire la suite »

Des victoires et des revers: nos joies et nos peines

Le 16 septembre dernier, l’Etat-major général des armées annonçait que les Forces armées nationales ont mené des opérations de ratissage dans les zones de Gayéri et de Pama où des terroristes ‘’coagulés’’ s’attaquaient aux éléments militaires et paramilitaires et entretenaient la psychose au sein des populations. Une première qu’on peut qualifier de succès car, depuis cette date, plus un incident ...

Lire la suite »