Accueil » L’impertinent

L’impertinent

‘’L’arroseur’’ de Kamsonghin

Lucien Kyelem

Lui, c’est Lucien Kyelem, vendeur de viande de porc au four. L’un des pionniers dans la ville avec le regretté Gouda. Il est bien connu des Ouagavilleois et de certains ‘’provinciaux’’ pour son concept de «arrosement» ou «accotement» en référence au mode d’assaisonnement de la viande: arrosement, lorsque vous voulez qu’il… arrose les morceaux avec la vinaigrette bien pimentée; accotement, ...

Lire la suite »

S’ils le disent, c’est qu’il y a racket!

Un poste de contrôle (ph d'illustration)

La semaine dernière, les transporteurs ont crié leur colère contre les rackets dont ils seraient victimes sur les corridors routiers de la part des agents de sécurité chargés du contrôle d’identité des passagers dans la cadre de la lutte contre le terrorisme. Ce mouvement a eu l’effet de semer la panique au sein des populations qui se sont précipitées dans ...

Lire la suite »

Si j’étais ADO

ADO a du souci à se faire avec ces mutineries à répétitions...

Oui, si j’étais ADO, le président hôte de Blaise Compaoré, je n’allais pas accepter qu’il quitte la maison Côte d’Ivoire (lire http://lesechosdufaso.net/22641-2/); surtout pas en ce moment précis de crises socio-politico-militaires. Blaise Compaoré présent à Abidjan constitue un épouvantail, un paravent qui bloque les intentions putschistes des ex-rebelles. En bon tacticien, ADO doit donc utiliser la carte Blaise Compaoré pour ...

Lire la suite »

Compaoré a-t-il apporté la poisse à ADO?

ADO et son frère, beau-frère et compatriote Blaise Compaoré

C’est un truisme de dire que la Côte d’Ivoire ne se porte pas bien ces derniers temps. Palu? Dengue? Djokadjo? Aucun médecin n’a encore diagnostiqué le mal qui s’empare petit-à-petit du pays du tandem Bédié-Ouattara. Tout a commencé par une lutte de positionnement au sein de l’équipe dirigeante. Des alliés en ont payé les pots cassés. Des élections se sont ...

Lire la suite »

Investiture de Donald Trump: les larmes de Né Wendé

Barack Obama et Donald Trump dans le sourire

Malgré la fête du football au Gabon avec en ce jour la belle affiche Côte d’Ivoire-RD Congo, Nè Wendé et moi avions décidé de regarder plutôt la cérémonie d’investiture du 45e président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump, ce vainqueur des élections américaines qui a mis à nue la faiblesse des instituts de sondages du monde. Ces sondeurs professionnels qui ne ...

Lire la suite »

La bonne action de base des policiers radiés

Les policiers ont menacé réintégration

Une délégation des policiers radiés est allée, hier, rencontrer le Chef de file de l’opposition politique, Zèphrin Diabré (comme l’appellent ses frères Bissa), afin qu’il intercède auprès des autorités politiques pour leur réintégration au sein de la Police nationale. Comme dirait Nè Wendé, nous disons «mfaaa, voilà là où ils auraient dû commencer!». C’aurait dû être la base de leur ...

Lire la suite »

Nouvel An: ah ces chasseurs de bisous!

bisou

Bonne année! sambè sambè! nii wango! Voilà les expressions qui saluent le nouvel An ou Djomèlè ou zambédé de façon africaine. Et les embrassades se font de façon franche avec l’onomatopée «aaatouuuh». Mais avec l’acculturation, il y a les bisous que beaucoup de personnes appellent «bijoux». Pas grave, ce qui l’est, c’est la manière de faire les accolades ou bisous. ...

Lire la suite »

Les gros péchés de Simon Compaoré

Simon Compaoré, ministre d'Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure

Doyen d’âge du gouvernement PKT, Simon Compaoré, avec toute son expérience politique, devrait en être la boussole. Hélas, mille fois hélas, le ministre d’Etat, le seul qui est, n’a pas pu faire la mue entre le bourgmestre qu’il a été et le membre du gouvernement qu’il est devenu. Les erreurs, il ne cesse d’en commettre chaque jour que Dieu fait. ...

Lire la suite »

Un Noël sans pétard!

petards-noel-davidstea-rue-rivard

L’autorité est parvenue, en cette fête de Noël, à réduire au silence les pétards dans la ville de Ouaga. En tout cas, de la nuit du 24 décembre à celle du 26, il n’y a eu aucun pétard, au propre comme au figuré, puisque zéro bruit de dynamite entendu et côté FDS il n’y a pas eu d’intervention majeure ni ...

Lire la suite »

Nassoumbou: Thom Sank y a bâti sa réputation

Une colonne de véhicules de nos FDS dans le Sahel

L’attaque de l’unité d’élite anti-terroriste dans la commune de Nassoumbou revêt un sens historique qui doit booster plus que jamais le moral de nos braves soldats. Nassoumbou a été le QG du capitaine Thomas Sankara dans la malheureuse guerre entre le Mali et la Haute-Volta de l’époque. C’est de Nassoumbou que la renommée de bravoure de Thom Sank est partie. ...

Lire la suite »

L’affaire du V8 de Bissiri Sirima et ses implications hautement politiques

Bissiri Joseph Sirima

Pour cause de fête de l’indépendance, l’affaire du véhicule V8 du député Bissiri Sirima – ce lièvre levé par notre confrère Mutations lorsqu’il a publié un papier disant que les services de douane ont nuitamment filé l’honorable député pour l’intercepter et retirer son véhicule avec lequel il circulait sans être à jour vis-à-vis des textes régissant le réemploi des véhicules ...

Lire la suite »

La nonchalante indépendance de la Justice burkinabè

Le Procureur général, Armand Ouédraogo

Depuis l’avènement du pouvoir Compaoré, la Justice burkinabè a perdu de son aura. Réduite à juger de petites affaires comme le vol de chèvres, elle semble avoir perdu la main et du professionnalisme. Les dossiers judiciaires dignes de ce nom ayant en général concerné le cercle du pouvoir et la famille présidentielle, les magistrats ne pouvaient qu’aller voir ailleurs. Surtout ...

Lire la suite »

Un peu de… tenue!

Le célébrant en tee-shirt et coiffé d’une casquette publicitaire!

Cette scène s’est passée dans un arrondissement de Ouagadougou. Le couple, les témoins et les nombreuses personnes venues assister au mariage ont été choqués par deux faits. Le célébrant du mariage avait porté son écharpe à l’envers. Les couleurs du drapeau du Burkina que l’on enseigne aux enfants depuis le primaire sont le rouge, le vert et l’étoile dorée du ...

Lire la suite »

La baisse du niveau scolaire réside aussi dans la qualité des infrastructures

Une éocle dans un quartier de Ouagadougou

C’est avec un réel pincement au cœur que beaucoup de Burkinabè constatent le pauvre niveau d’instruction de certains de leurs concitoyens. Il est certain que les différentes réformes et les différents tâtonnements ont eu un impact sur la qualité de l’enseignement. Mais il est tout aussi vrai que le laxisme et la corruption ont également une responsabilité dans cette déliquescence. ...

Lire la suite »