Accueil » Nè Wendé

Nè Wendé

Après les volontaires, les chômeurs?

Nè-Wendé

Le début de semaine, des Volontaires adjoints de sécurité (VADS) de Bobo et Dédougou ont manifesté pour exprimer leur mécontentement par rapport au renouvellement de leurs contrats qui arrivent à expiration en fin mars. Haya, donc, dans ce pays post-insurrection, tout le monde est sur le même pied d’égalité quoi! Il n’y a plus d’autorité, il n’y a plus de dirigeants, ...

Lire la suite »

Sommes-nous assez grands pour  »refuser le sein »?!

Nè-Wendé

Des Africains, de plus en plus, réclament à cor et à cri l’abandon du franc des Colonies françaises d’Afrique (CFA) pour créer une monnaie à l’échelle de la sous-région ou du Burkina. Le week-end écoulé, le débat a été transporté par le CAR d’Hervé Ouattara chez les étudiants de Ouaga 2. Il s’est même poursuivi sur les ondes de la ...

Lire la suite »

La mauvaise gestion de l’engouement autour des Etalons

Nè-Wendé

Nous sommes fiers de nos braves Etalons, ils font honneur au Faso, il faut leur tresser des lauriers, il faut leur réserver un accueil triomphal… Tels sont, entre autres, les bons mots adressés aux Etalons pour leur bonne prestation à la CAN. Il en est même jusqu’aux politiques pour tirer la couverture de la victoire. Même le général Zida, qui ...

Lire la suite »

Ces deux grandes gueules…

Nè-Wendé

Nè Wend que les deux chroniqueurs camerounais qui officient sur des médias français m’énervent mal même! Nè Wendé! Ils ont la fâcheuse manière de parler des Etalons. Quand ils perdent, ils disent que de toutes façons, chacun connaît sa place. Quand ils ‘’kètè-kètè’’ pour maintenir la tête hors de l’eau, on tire des arguments sur des crânes chauves pour justifier ...

Lire la suite »

Enlevez-moi dans vos histoires d’accolades!

Nè-Wendé

Nè Wend que affaire d’accolades dans vœux de bonne année-là, il faut enlever mon nom dans ça pour les prochaines années. Dès aujourd’hui, chacun n’a qu’à savoir que je ne cognerai plus la tête de quelqu’un, je ne collerai plus jamais mes joues à celles d’une gounda. Nè Wendé! Comme je ne veux frustrer personne, j’ai décidé de ne plus ...

Lire la suite »

Des libertés provisoires et le danger sur Chériff et M’ba Michel

Nè-Wendé

Avant toute chose, nous nous inclinons respectueusement pour le respect de nos braves soldats tombés à Nassoumbou. RIP. Ils ne doivent pas mourir pour rien. Mais ce que moi Mounafica ai constaté avec beaucoup de regrets ce week-end aura été l’aspect festif à Ouaga. Des mariages, en veux-tu? En voilà! Nè Wendé! Pas de problème. Il faut vivre pour ne ...

Lire la suite »

Donc, le dossier de Safiatou est déjà prêt quoi?

Nè-Wendé

Habaaa, justice! Donc, l’instruction du dossier de Safiatou Lopez est déjà terminée et l’affaire en cours de jugement? Pourtant, c’est sa critique de ta lenteur sur les dossiers pendus longtemps devant ta ‘’balance’’ de mesure qui lui vaut d’être devant toi. N’est-ce pas parce que tu traines trop les pieds pour juger certains dossiers que cela l’a irrité? Donc, c’est ...

Lire la suite »

Plus rien ne sera comme avant, pian!

Nè-Wendé

Plus rien ne sera comme avant. C’est ce que nous nous étions promis, lorsque nous sommes parvenus à bouter Blaise hors du Burkina Faso. La Transition a réussi à tenir ce pari. Avec der Alte Kafando, le divisionnaire Zida et le transitaire Chériff, ça été comme ça. Plus rien n’a été comme avant. Nè Wendé! Nous nous sommes tous exclamés: ...

Lire la suite »

Vente de parcelles SONATUR: une spéculation à ciel ouvert

Nè-Wendé

La Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) a entrepris de vendre par tirage au sort ses parcelles dans certaines villes du Burkina. A Ouagadougou, le premier jour de l’opération a mobilisé un tel monde que le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme a dû se déplacer sur place pour constater l’engouement et décider illico presto que les inscriptions vont ...

Lire la suite »

Justice militaire: est-ce que tu pourras?

Nè-Wendé

Moi Nè Wendé, je n’ai pas fait «i, o, a» de droit, je suis simplement passé dans les environs de l’Ecole supérieure de droit de l’Université Ki-Zerbo, quand c’était encore université de Ouagadougou Zogona. Nè Wendé! Donc, ce que je vais dire-là, faut pas saboter mon inculture. Parce que je ne comprends pas la justice militaire. Est-ce que la justice ...

Lire la suite »