Accueil » Société (page 9)

Société

Au Burkina, la rumeur est devenue un ennemi redoutable

Les Burkinabè aiment les commérages, les informations croustillantes, les scandales, les faits divers et les rumeurs. Ils aiment combler leurs problèmes socio-économiques, leur peur du vide, avec des faits fantasmés ou des conjectures. Or la rumeur tue. Parce qu’elle trouve sa source dans la haine, la malveillance, la vengeance, la jalousie ou la rivalité. En cette période de doute, de ...

Lire la suite »

La Banque commerciale du Burkina solidaire des malades du paludisme

La Banque Commerciale du Burkina (BCB) en collaboration avec l’association SOS Sang et le Centre national de transfusion sanguine ont organisé une campagne de collecte de sang auprès de ladite Banque pour contribuer un temps soit peu au manque criard de sang en cette période de pic du paludisme. En effet, les mois d’août, de septembre et d’octobre sont connus ...

Lire la suite »

Vie de couple: une épouse a-t-elle le droit de refuser des relations sexuelles avec son époux?

Vivre une relation durable et s’entendre toujours bien sexuellement, tous les couples en rêvent. Mais quand le sexe se fait rare dans un couple qui était sexuellement actif, lorsque l’un des partenaires refuse tout contact sexuel avec l’autre, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche. Dans ce présent article, nous nous sommes intéressés à la femme. Qu’est-ce qui peut ...

Lire la suite »

Bobo-Dioulasso: marche des travailleurs de la SOFITEX

A l’appel du Syndicat national autonome des travailleurs des fibres textiles (SYNATFITEX), des travailleurs de la Société des fibres textiles burkinabè (SOFITEX) sont descendus dans la rue le vendredi 31 août 2018 pour revendiquer de meilleures conditions de vie et de travail, notamment leur titularisation dans la boîte. De l’hôtel administratif à la Direction générale de la SOFITEX sous une ...

Lire la suite »

Burkina: qui ne rassemble pas disperse

Triste, mais au Burkina, plus qu’hier, qui ne rassemble pas disperse. La tolérance fout le camp. En effet, parfois, entre les adeptes des différentes religions, entre hommes politiques de bords différents, entre les ethnies, entre les membres de la même famille, dans la société, … les gens se détestent, se haïssent, s’injurient, se regardent en chiens de faïence. C’est bien ...

Lire la suite »

Hadj 2018: deux décès, une naissance

Le hadj 2018 a pris fin officiellement le vendredi 23 août avec le retour de tous les pèlerins à la Mecque. Ils ont passé près d’une semaine à Mina sous les tentes munies des commodités nécessaires à la haute spiritualité. Le président du comité de suivi déplore malheureusement à ce jour deux décès dans le contingent burkinabè. Ce sont deux ...

Lire la suite »

L’Union des chauffeurs routiers du Burkina et l’Organisation des transporteurs routiers du Faso suspendues

Cette matinée du 28 Août 2018 était houleuse au siège de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) à Ouagadougou. Les chauffeurs, en arrêt de travail, sont venus discuter avec l’UCRB pour une sortie de crise que cette dernière avait pourtant jugée réglée. La crise qui oppose les chauffeurs et l’Organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) est bel et ...

Lire la suite »

La cupidité ou le venin burkinabè

Le Burkina Faso observe une pénurie de carburant à cause d’un mouvement d’humeur des chauffeurs routiers qui réclament le départ du premier responsable de l’Organisation des travailleurs routiers du Burkina (OTRAF). Les chauffeurs ne convoyant plus de carburant dans les stations, celles-ci sont sèches. Des villes comme Ouagadougou, le cœur des affaires, n’a plus la possibilité de servir les usagers ...

Lire la suite »

Bobo-Dioulasso: Kémi Séba face à la jeunesse et avec la promesse de micros crédits

Après Ouagadougou, l’activiste panafricaniste Kémi Seba qui séjourne au Burkina Faso depuis le 20 août dernier, est allé échanger à bâton rompu, avec les jeunes de Bobo-Dioulasso le samedi 25 août 2015. Expliquer aux jeunes le sens de son combat et leur présenter du même coup son dernier ouvrage politique intitulé «l’Afrique Libre ou La mort»; voici les principaux axes ...

Lire la suite »

Mouvement d’humeur des transporteurs: pourtant, l’UCRB a joué à la médiation

Suite à un mouvement d’humeur des transporteurs qui s’apparente à une grève, nous sommes allés à la rencontre de l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) ce 26 août 2018, pour avoir de plus amples informations. Sans protocole, M. Ilboudo Georges a bien voulu nous en dire davantage sur une situation qui avait occasionné la fermeture de la cours de ...

Lire la suite »

Appel à contribution pour le retrait des enfants en situation de rue: la ministre Laurence Marshall/Ilboudo déterminée à réussir le pari

En 2016, selon les chiffres communiqués par Mme Laurence Marshall/Ilboudo ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la famille, 9 313 enfants et jeunes vivaient en situation de rue dont 18,8% de filles et 81,1% de garçons. Fort de ce constat et conformément au programme présidentiel, «il était impérieux de réagir», précise Mme la ministre. C’est ainsi ...

Lire la suite »

Kémi Séba à propos du front anti-CFA: «Ce n’est pas un front contre le CFA uniquement, mais contre le néocolonialisme de manière générale

En tournée depuis quelques mois en Afrique pour présenter son nouvel ouvrage, c’est au tour du Pays des Hommes intègres de recevoir l’activiste franco-béninois Kémi Séba. Face à la presse mercredi, sans langue de bois, il a dressé le bilan de son combat contre le néocolonialisme. «Un an et trois jours après l’acte du billet que j’ai brûlé dans une ...

Lire la suite »

NAHOURI Tabaski à Pô: les fidèles ont prié pour la paix

La fête de la Tabaski s’est déroulée  à Pô, à l’instar des autres localités du Burkina. La prière, dirigée par l’imam Souleymane Moyembou, a connu une grande mobilisation des musulmans et des autorités politiques, coutumières et religieuses de la ville. Ils ont prié pour la paix, la cohésion et l’entente entre les filles et fils du pays. C’est à 9 ...

Lire la suite »

Journée internationale de la jeunesse: le Conseil national des jeunes honore l’empereur des mossi

Chaque année, le monde entier célèbre la Journée internationale de la jeunesse. Cette année, le Conseil national des jeunes du Burkina Faso (CNJ-BF) a décidé de saisir cette occasion pour honorer l’empereur des mossi, le Mogho Naaba Baongo, pour les multiples actions qu’il mène pour la stabilité du pays et surtout pour sa contribution dans l’épanouissement et l’émergence de la ...

Lire la suite »