Accueil » Logtoré » Causes et conséquences de l’éjaculation précoce

Causes et conséquences de l’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est le fait d’éjaculer trop vite sans être capable de contrôler son excitation. Pour en savoir davantage sur ce trouble sexuel masculin qui touche bon nombre d’hommes, nous sommes allés  à la rencontre du psychologue et conseiller conjugal Jean Bosco Kabore. Sans détours, il nous donne les causes et les conséquences de ce problème.

Le Conseiller conjugal, Jean-Bosco Kaboré
Le Conseiller conjugal, Jean-Bosco Kaboré

Selon le psychologue Jean Bosco Kaboré, psychologiquement, l’homme n’a pas besoin de plus de deux à trois minutes pour pénétrer et éjaculer. Alors que la femme a besoin, dit-il, de 18 à 20 minutes de préparation préliminaire. Plusieurs facteurs sont à la base de ce trouble sexuel masculin. Selon les explications du docteur de l’amour, Jean Bosco Kaboré, certains paramètres psychologiques peuvent expliquer ce trouble. Il s’agit selon lui, du stress, de la fatigue, de la peur de ne pas réussir à «assurer au lit» avec sa partenaire. Surtout quand la personne est en face d’une partenaire qui ne souhaite et ne peut jouir que par une pénétration longue. Egalement sont à la base de ce trouble, des rapports sexuels peu fréquents, c’est-à-dire, espacés de plusieurs jours, voire même de semaines, chez les hommes à forte libido. En plus de cela, note-t-il, les conflits relationnels avec la partenaire peuvent être à l’origine des difficultés à contrôler l’excitation et provoquer l’éjaculation.

Selon Jean Bosco Kaboré, c’est l’une des premières frustrations que la femme ressent après avoir fait l’amour, parce que «les hommes sont souvent très excités à tel point qu’ils éjaculent très vite, avant même que la femme n’atteigne l’orgasme».

Ce trouble explique-t-il, affecte beaucoup d’hommes. «44% des hommes mariés depuis moins de deux ans et seulement 26% des hommes qui ont jusqu’à dix ans de mariage en souffrent».

A l’en croire, l’homme qui vit cette éjaculation précoce ressent une grande souffrance face à sa partenaire, une honte et un déshonneur, car il le considère comme un échec pour sa virilité.

D’autres aussi, a-t-il relevé, vivent cette situation, mais ne se soucient pas de ce que leurs partenaires peuvent ressentir. «Ils ne pensent qu’à eux et ne sont pas conscients qu’ils doivent aider leur femme à ressentir quelque chose de fort». Cette situation peut entraîner selon lui, de nombreux problèmes dans le couple car bien de femmes dont le partenaire est un éjaculateur précoce n’en parlent pas pour ne pas accabler leur conjoint. Toutefois, poursuit-il, elles n’en sont pas moins frustrées et finissent souvent par éviter les relations sexuelles. D’autres, au contraire, manifestent leur frustration, ce qui ne règle rien mais peut toutefois permettre d’entreprendre une démarche de la part du couple ou du conjoint.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *