Accueil » Mounafica » Chamboulement en vue à la RTB et à Sidwaya

Chamboulement en vue à la RTB et à Sidwaya

Dans mes pérégrinations à Gaoua, la cité du Bafudji, ville hôte du 57e anniversaire de la fête de l’indépendance du Burkina, je suis tombé sur des échanges entre des môgo puissants. Quoi de plus normal! Seulement voilà, les deux autorités de très haute importance parlaient du chamboulement prochain à la tête des médias d’Etat.

Alors, comme l’indique mon nom Mounafica, j’ai vite fait de tendre l’oreille pour capter les différents points de ce chamboulement futur. Il a été dit que le mandat de la directrice générale de la Rtb, Danielle Bougaïré, est arrivé à terme et donc le ministre entend lancer des appels à candidatures pour le poste et comme le quotidien d’Etat Sidwaya est dans la même situation, même si son patron actuel n’avait pas répondu à un appel à candidature, le ministre de la Communication veut faire d’une pierre deux coups. De nouvelles personnes à la tête des médias d’Etat.

Toute chose qui répond à une décision prise depuis le temps de Blaise Compaoré qui disait qu’il faut obligatoirement passer par appel à candidatures pour les postes de directeurs généraux des sociétés d’Etat. C’est donc une normalisation des choses.

Mais les oreilles de Mounafica ont capté des interprétations disant que depuis les bisbilles du ministre de la Communication avec les journalistes de la télévision nationale suite à l’affaire Tahirou Barry, le ministre Remis Dandjinou avait gardé une dent longue contre la patronne de la Rtb qui ne l’a pas soutenu.

Les deux partants peuvent-ils postulé? a demandé un des môgo puissants. Son interlocuteur a répondu qu’en principe il n’y a aucun problème s’ils veulent rebeloter, mais entre nous, a-t-il continué, il sera difficile pour eux d’être retenus.

Mounafica, tout œil tout ouïe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *