Accueil » Lu, vu, entendu » Chambre de commerce: Adama Ouédraogo Palm Beach est candidat

Chambre de commerce: Adama Ouédraogo Palm Beach est candidat

Le patron des hôtels Palm Beach et Royal Beach, El Hadj Adama Ouédraogo est bel et bien candidat aux élections à la présidence de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso. Il a réitéré sa volonté de briguer la tête de cette institution le mercredi 23 novembre 2016 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse.

Le Patron de Royal Beach a officiellement présenté sa candidature pour briguer la présidence de la chambre de commerce
Le Patron de Royal Beach a officiellement présenté sa candidature pour briguer la présidence de la Chambre de commerce

Les élections à la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCIB) avancent à grands pas. Pendant ce temps, l’annonce des candidatures se suivent et se multiplient. Le 23 novembre, c’est au tour de El Hadj Adama Ouédraogo Palm Beach, d’annoncer sa candidature après celles de Appolinaire Compaoré et de Mahamadi Sawadogo dit Kadhafi.

Pour Adama Palm Beach, la Chambre de commerce doit constituer une soupape pour le commerce et l’industrie au Burkina Faso. De ce fait, il ambitionne de faire du Pays des Hommes intègres, un épicentre commercial de l’Afrique en s’inspirant de l’exemple des pays émergents que sont la Chine, le Brésil, le Nigéria, l’Inde… Adama Palm Beach s’est aussi engagé s’il est élu à renforcer les capacités opérationnelles de la CCI-BF, en construisant des sièges des délégations consulaires et à veiller à leur fonctionnement. Il envisage également de renforcer les capacités financières des petites et moyennes entreprises en doublant leur fond de financement…«Moi-même je suis né petit et j’ai réussi. Donc je veux donner la chance aux petits commerçants, aux acteurs du secteur informel de devenir aussi de grands commerçants», a-t-il noté.

El Hadj Ouédraogo dit Adama Palm Beach
El Hadj Ouédraogo dit Adama Palm Beach
Les journalistes présents à la rencontre
Les journalistes présents à la rencontre

Répondant à ceux qui prétendent qu’ils ont déjà gagné ces élections, le patron de Royal Beach a invité les candidats à rester sereins, à éviter la propagande car de son avis, il ne suffit pas «de faire une sortie tapageuse. Seuls les résultats des urnes comptent». Il a donc exhorté tout un chacun à accepter les résultats tels qu’ils seront.

Rappelons que El Hadj Ouédraogo dit Adama Palm Beach ou Royal Beach a commencé ses premières actions en 1970 dans le secteur commercial en vendant des marchandises diverses au grand marché de Rood Woko. Il s’est par la suite lancé dans le commerce international à travers la vente du bétail, du tamarin…, avant d’élargir plus tard son potentiel en investissant dans le secteur hotelier, puis dans le transport des hydrocarbures. Pour lui, l’école n’est pas le seul moyen de réussite dans la vie. Chacun peut d’une manière ou d’une autre apporter sa pierre dans la construction de ce pays. Il suffit selon lui d’avoir de la volonté et de travailler dur.

Madina Belemviré

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *