Accueil » Coopération-Diplomatie » Chemin de fer Ouaga-Accra: le train passera par Kombissiri, Manga, Yambassé, Pô jusqu’à Dakola

Chemin de fer Ouaga-Accra: le train passera par Kombissiri, Manga, Yambassé, Pô jusqu’à Dakola

Le Ghana a lancé, ce 25 juillet 2018, les travaux du chemin de fer Accra-Ouagadougou. Ce lancement fait suite à la réunion technique d’Accra du 19 au 22 décembre 2017 pour la relance du projet d’interconnexion ferroviaire entre les 02 pays qui date de 2004. Les 15 et 16 janvier 2018, le comité conjoint d’experts a validé le projet. On est tenté de dire que du côté ghanéen, les choses avancent vite. Qu’en est-il du Burkina Faso?

Chemin de fer Ouaga-Accra sera bientôt une réalité

A l’issue de la rencontre du comité conjoint d’experts tenue les 15 et 16 janvier 2018 à Ouagadougou, le tracée du chemin de fer a été arrêté. Du côté ghanéen, une première étape dont le lancement est intervenu ce jour, concernera le trajet port de Tema-Kumassi en passant par Accra. La deuxième étape sera le prolongement de Kumassi jusqu’à la frontière Paga.

Du côté du Burkina Faso, le trajet a une longueur de 218 km et passera par Kombissiri, Manga, Pô, et Dakola. Ce tracée, comme l’avait indiqué Souleymane Soulama, ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière burkinabè d’alors, a été guidé par une rentabilité d’exploitation. Une dernière rencontre tenue du 29 au 31 janvier 2018 a servi de cadre de finalisation du projet.

Dans ce projet, chaque pays s’occupe de la construction sur son territoire. Pour financer la construction de la partie burkinabè, le pays compte sur le Partenariat public privé, précisément le Construction-Exploitation-Transfert. Il aura la charge de construire le chemin de fer, de l’exploiter pendant un certain temps avant de le rétrocéder au Burkina. Le gouvernement serait à la recherche d’un partenaire pour ce projet.

A. K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *