Accueil » En face du miroir » Clôture du conseil syndical du SYNATIC: dans le recueillement et avec de fortes recommandations à l’endroit du gouvernement

Clôture du conseil syndical du SYNATIC: dans le recueillement et avec de fortes recommandations à l’endroit du gouvernement

Le vendredi 21 septembre 2018 s’est tenu à Ouagadougou le 5ème conseil syndical du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC). Placé sous le thème: «Travailleurs de l’information et de la culture: renforçons le SYNATIC pour faire face aux velléités de remise en cause des libertés syndicales et des acquis des travailleurs», les travaux ont été sanctionnés par plusieurs communications suivies d’une cérémonie de clôture riches en recommandations et en hommage à Justin Coulibaly, éminent syndicaliste et personne émérite du SYNATIC. Y étaient présents la presse, des membres de plusieurs coordinations syndicales et la famille de l’illustre disparu.

Le présidium lors de la clôture du conseil syndical

Au cours du conseil syndical du SYNATIC ce 21 septembre, il s’est agi essentiellement de communication sur l’historique du mouvement syndical burkinabè, historique et orientations du SYNATIC. Il a été aussi question de communications sur les tâches exécutées par le bureau national depuis le congrès de 2015 et d’une évaluation de la situation des médias d’Etat à la société d’Etat. Comme il faillait s’y attendre, la conférence sur la réforme du système de rémunération des agents publics de l’Etat n’a pas été occultée. Sur la question, des analyses et perspectives en lien avec les travailleurs des médias publics ont été faites avant la clôture, marquée particulièrement par l’hommage rendu à Justin Coulibaly.

Les participants à la cérémonie de clôture

Il faut noter qu’au cours de la cérémonie de clôture, des appels et de fortes recommandations ont été émis par le SYNATIC. Ceux-ci découlent en fait des travaux du conseil qui ont eu lieu au cours de la journée du 21. On peut retenir entre autres un appel à la mobilisation pour la poursuite de la lutte. Pour le secrétaire général du SYNATIC, Siriki Dramé et les siens, cet appel est adressé aux militants et sympathisants du syndicat et à «l’ensemble des travailleurs des médias publics et privés. Ils sont invités à se mobiliser davantage autour de leur cadre authentique de lutte qu’est le SYNATIC pour la poursuite de la lutte, en vue de la satisfaction totale de notre plateforme revendicative qui nous mobilise depuis 2013». En plus de cet appel, une forte recommandation a été faite pour le passage diligent des médias publics d’EPE à société d’Etat. Ainsi, pour le SG, «invitation est faite au gouvernement, au ministre en charge de la Communication et aux responsables des médias publics à opérationnaliser sans délai le passage des Editions Sidwaya et de la RTB au statut de sociétés d’Etat».

Par ailleurs, le conseil exige la prise de mesures en vue de garantir convenablement la sécurité des hommes de médias notamment lors de la couverture des attaques terroristes et autres conflits armés afin de leur permettre de faire leur travail de façon indépendante et en toute quiétude.

Le conseil syndical a été aussi marqué par un instant solennel de recueillement en la mémoire de Justin Coulibaly (1952-2017) qui fait partie des membres fondateurs du SYNATIC. A cet effet, un film intitulé: «Justin Coulibaly, un révolutionnaire venu de la Côte d’Azur» a été projeté. Ce film relate le parcours, le combat, la vie syndicale, la carrière, bref, la vie de l’homme à travers ses parents, amis, promotionnaires, collègues et camarades de lutte. Ils retiennent de l’homme, un homme rigoureux dans le travail, combatif et un militant engagé, épris de justice.

Hamadou Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *