Accueil » Logtoré » Le Collectif Sauvons des Vies initie une collecte de sang

Le Collectif Sauvons des Vies initie une collecte de sang

Le collectif Sauvons des Vies (CSV), avec le soutien de l’Eglise des Assemblées de Dieu sak-sida de la Patte-d’oie a initié ce dimanche 26 août 2018, une campagne de don de sang dans ladite église. L’objectif de cette collecte est de venir en aide aux personnes qui, en cette période de paludisme, en ont vraiment besoin.

Séance de don de sang

«Nous voulons à travers cette campagne venir en aide aux malades qui sont dans le besoin et qui n’attendent que du sang pour recouvrer la santé» a déclaré à la presse, le président de l’association, Somda Constant.

La campagne a été selon le CNTS, un succès

Le Collectif Sauvons des vies est une association apolitique, à but non lucratif avec des représentations à Bobo et à Koudougou et qui envisage, dans un futur très proche, installer d’autres bureaux dans les autres régions du Burkina avec pour objectif de venir en aide aux malades ou blessés dans un besoin de transfusion sanguine. Ses membres estiment que pour ce besoin vital, aucune action n’est de trop.

Ainsi M. Somda pense que leur geste est simplement une contribution «pour diminuer si possible le nombre de décès liés au manque de sang». Pour lui, cette campagne est «la première d’une série de campagnes que nous allons organiser, toujours en collaboration avec le CNTS et nous espérons sauver le maximum de vies», a-t-il ajouté.

Kafando Sibila Technologiste biomédical au CNTS

Selon Kafando Sibila, technologiste biomédical du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) et responsable de la collecte, «c’est une activité à saluer», avant de reconnaître que cette «campagne a été un grand succès car c’est l’une des rares fois que le CNTS enregistre autant de donateurs».

Photo de famille

Pour ce faire, il a lancé un appel: «J’invite les personnes qui hésitent encore à donner leur sang à ne plus douter car le sang est un liquide précieux qui n’a pas de substitut, donc il faut forcément des donneurs pour sauver les malades qui sont dans le besoin», a noté M. Kafando.

Pour terminer, le SG de l’association, M. Tougma Stéphane à tenu à adresser des mots de remerciement à tous ceux et toutes celles  qui ont facilité la tenue de l’activité «Permettez-moi de dire un grand merci à tout l’appareil dirigeant de l’Eglise Sak-sida pour l’hospitalité et la mobilisation, à l’équipe technique du CNTS pour son accompagnement, à tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réalisation de cette activité. Le bilan est positif au regard du nombre de poches collectées. La satisfaction est donc totale à l’endroit de toutes les parties prenantes».

Le collectif prévoit, dans les jours avenir, d’autres activités du même genre dans le but d’atténuer les pertes en vies humaines liées au manque de sang au Burkina Faso.

Hamadou Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *