Accueil » Gouvernance - Développement » Le Commissaire européen à la Coopération international et au Développement chez Paul Kaba Thièba: une enveloppe de 400 millions d’euros annoncée pour 2016

Le Commissaire européen à la Coopération international et au Développement chez Paul Kaba Thièba: une enveloppe de 400 millions d’euros annoncée pour 2016

Le Commissaire européen à la Coopération international et au Développement a rendu visite au chef du gouvernement, ce vendredi 12 février 2016. Du renforcement du partenariat entre l’Europe et le Burkina, il en a été question avec Paul Kaba Thièba.

Paul Kaba Khiéba était accompagné par certains de ses ministres
Paul Kaba Khiéba était accompagné par certains de ses ministres

Le Commissaire européen à la Coopération international et au Développement est en visite de travail au Burkina Faso. Ce vendredi 12 février 2016, Neven Mimica a rencontré le Premier ministre, Paul Kaba Thièba. Pour l’occasion, ce dernier était entouré de certains membres de son gouvernement dont Rosine Sory/Coulibaly, Simon Compaoré et Alpha Barry.
Au sortir de la rencontre, l’hôte du jour a fait une déclaration. Selon Neven Mimica, l’aide au développement des Européens en faveur des Burkinabè était au centre des échanges. A entendre le Commissaire européen, ce sont d’ambitieux programmes de plus de 400 millions d’euros qui pourraient être adoptés dès 2016. L’objectif de ces mesures est d’aider les nouvelles autorités à répondre rapidement aux nombreuses attentes des Burkinabè, surtout après l’insurrection. Plus précisément, l’appui de l’Europe sera orienté vers le développement, la sécurité, la migration et le contrôle des frontières.
Par ailleurs, l’Union européenne a déjà versé 128 millions d’euros au Burkina, au titre de l’aide au développement. Egalement, le 11e Fonds européen de développement, pour la période 2014-2020, est financé à hauteur de 623 millions d’euros. En outre, Neven Mimica a assuré que l’Union européenne continuera à être un partenaire important pour le Burkina. «C’est juste le début de notre travail commun de dialogue sur les questions de sécurité, de migration et de développement», a-t-il indiqué.

Le Commissaire européen pendant sa déclaration
Le Commissaire européen pendant sa déclaration

«Votre lutte est notre lutte»
L’occasion de la visite a été mise à profit par le Commissaire européen pour réitérer les condoléances et la solidarité de l’Europe aux victimes des attaques du 15 janvier dernier. Aussi, il a affirmé que son institution est décidée à accompagner le Burkina dans sa lutte contre le terrorisme.
Neven Mimica est convaincu que la solution aux actions des groupes terroristes réside dans des efforts concertés. «La sous-région a besoin d’être unie dans la lutte contre le terrorisme», a-t-il indiqué.
Avant de prendre congé du Premier ministre, le Commissaire européen a salué la tenue des dernières élections couplées. De ce fait, il a salué la responsabilité remarquable des OSC, ainsi que du peuple burkinabè. «C’est une victoire pour la transition, la sous-région et l’Afrique», a conclu Neven Mimica.
Nouroudine Lenoble Lougué (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *