Accueil » Politique » Confession religieuse des gouverneurs: la mise au point d’Auguste Denise Barry

Confession religieuse des gouverneurs: la mise au point d’Auguste Denise Barry

Au détour de la cérémonie de clôture de la 1ere session du Cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les organisations de la société civile, le ministre de l’Administration territoriale, qui en avait certainement gros sur le cœur, a tenu à démentir la rumeur disant qu’il a nommé aux postes de gouverneurs ses coreligionnaires, les protestants.

Le ministre chargé du Culte, ministre de l'Administration territoriale
Le ministre chargé du Culte, ministre de l’Administration territoriale

Il était d’autant plus peiné, car cette rumeur a été reprise par un diplomate de haut vol accrédité au Faso. Voilà pourquoi il a, avec la permission du président Michel Kafando, dit qu’il n’en est rien. N’eut été d’ailleurs l’intervention en douce du président de la Transition, le ministre en charge du culte insistait pour que les gouverneurs présents dans la salle (trois étaient en mission), se lèvent pour décliner à l’assemblée leur nom, prénoms et religion. Comme cela n’a pas pu se faire, Auguste Denise a précisé que des 13 gouverneurs, il n’y a que 3 protestants contre 6 catholiques et 4 musulmans.
La leçon qu’il tire d’une telle rumeur, malveillante à son goût, est qu’il faut se garder de créer des problèmes religieux dans ce pays. Pour lui, tous les fils et filles du Burkina doivent se donner la main comme cela l’a été de tout temps. Il a raison car les bases de la Transition sont encore fragiles. Il ne faut donc pas en rajouter à l’os difficile à croquer qu’est la question du RSP.
H. O

2 commentaires

  1. Les OSC ne représente aucune structure religieuse. Pourquoi vous faite allusion au RSP? N’est pas parce que au sein du RSP, on constate que les nominations ont une connotation religieuse?
    Ce que vous ne savez pas des questions religieuses, c’est que c’est le coeur. De toutes les façons, on suit tout.
    Lors qu’à un moment de l’histoire d’un peuple, on crie partout “PAIX”, c’est parce qu’il y a des germes de menaces à cette paix!!

  2. Les choses sont connues depuis toujours. Lorsqu’un protestant occupe une place de choix dans un milieu donné, il a tendance à favoriser “ses frères en christ” tant qu’il peut le faire. Selon eux les autres ne sont que des mécréants auxquels il faut faire attention. Même ZIDA est tombé dans ce piège en formant le gouvernement de transition. Où se trouve l’esprit laïc de la respublica? Les musulmans extêmes ne veulent pas s’approcher des mangeurs de porc, les protestants fuient tout le monde. sauf les catholiques ont encore de la douceur et la tolerance dans leur coeur. Et si je disais que je suis agnostique, ah là, quel sera le regard des uns et des autres. pourtant nous avons entamé l’ère du verseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *