Accueil » Gouvernance - Développement » Coopération: le Commissaire à la Coopération international et au Développement de l’UE visite des infrastructures

Coopération: le Commissaire à la Coopération international et au Développement de l’UE visite des infrastructures

Le Commissaire européen à la Coopération international et au Développement a visité quelques infrastructures réalisées avec l’appui de l’Union européenne, ce vendredi 12 février 2016.

La maternité de l’hôpital de district de Boulmiougou
La maternité de l’hôpital de district de Boulmiougou

La tournée du Commissaire européen à la Coopération international et au Développement a débuté à l’hôpital de district de Boulmiougou. En effet, Neven Minita s’est rendu dans les services de la maternité, ainsi qu’au bloc opératoire. Accompagné du ministre de la Santé, Smaïla Ouédarogo, il est allé s’enquérir des conditions de travail dans cet établissement sanitaire. L’occasion était belle pour les agents d’exposer leurs difficultés. Ils ont émis le vœu de voir les capacités d’accueil augmentées.

Le Commissaire européen visitant le Centre de traitement épidémique de Ouagadougou
Le Commissaire européen visitant le Centre de traitement épidémique de Ouagadougou

Après cela, le Commissaire de l’Union européenne s’est rendu au Centre de traitement épidémique de Ouagadougou. Construit avec l’appui de l’Union européenne et de la Croix-Rouge, ce centre sert à faire face aux maladies infectieuses comme le choléra et l’épidémie de fièvre Ebola. Il a une capacité d’accueil de 20 patients. Le fonctionnement du centre a, en outre, été expliqué aux visiteurs.
Dans ces deux établissements sanitaires, Neven Minita a félicité les agents qui y travaillent. Il les a encouragés à poursuivre leurs efforts pour l’amélioration de la santé des populations.

Neven Minita coupant le ruban avec les ministres Souleymane Soulama (à gauche) et Eric W. Bougouma (à droite)
Neven Minita coupant le ruban avec les ministres Souleymane Soulama (à gauche) et Eric W. Bougouma (à droite)

Une station de pesage pour faire face à la surcharge
Financé à hauteur de 2.354.665.674 FCFA par l’Union européenne, la station de pesage de Tanghin-Dassouri a aussi reçu la visite de Neven Minita. Il est allé procéder à l’inauguration de l’infrastructure, en présence du ministre des Infrastructures, Eric W. Bougouma, et celui des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Souleymane Soulama.
Selon Neven Minita, les stations de pesage sont importantes pour les Etats, dans la mesure où elles permettent de s’assurer que les investissements dans les routes atteignent les délais prévus. Pour cela, il a invité les autorités concernées à bien entretenir les équipements.
Par ailleurs, le Commissaire européen a réaffirmé la volonté de l’Union européenne d’accompagner les efforts du Burkina dans la maintenance des routes. «Je suis venu renouveler les engagements de l’Union européenne pour les années à venir», a-t-il indiqué.

Ce camion monte sur la bascule pour une démonstrationLa surcharge sur le réseau routier cause des préjudices au Burkina. C’est ce qu’Eric Bougouma a indiqué lors de la cérémonie. «La surcharge est l’une des causes majeures de la dégradation de nos routes», a-t-il affirmé. Pour lui, ce sont des dizaines de milliards que le budget de l’Etat perd chaque année, du fait des surcharges sur les routes. Par conséquent, les transporteurs qui ne respecteront pas les charges règlementaires devront payer des amendes, conformément au règlement 14 du conseil des ministres de l’UEMOA. Elles sont fixées à 60.000F par tonne supplémentaire pour le transport international et à 20.000F par tonne pour le transport national.
La station de pesage de Tanghin-Dassouri fait partie des cinq installations du genre, financées par l’Union européenne. Les postes frontaliers du Mali, du Ghana, de la Côte d’Ivoire et du Togo, ont déjà bénéficié de tels équipements. Aux dires du ministre des Infrastructures, l’objectif à terme est d’équiper l’ensemble des grands axes routiers de stations de pesage.
Nouroudine Lenoble Lougué (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *