Accueil » Coopération-Diplomatie » Coopération sino-burkinabé: des opportunités d’affaires pour un partenariat efficace autour d’une table ronde

Coopération sino-burkinabé: des opportunités d’affaires pour un partenariat efficace autour d’une table ronde

La société générale Burkina Faso (SGBF) avec le soutien de  l’Ambassade de la Chine populaire au Burkina Faso, a réuni des  entrepreneurs burkinabè et chinois autour d’une table ronde dans la soirée du mardi 2 avril 2019, à Ouagadougou. Cette rencontre, première du genre, a permis d’exploiter toutes les opportunités d’affaires afin de construire les bases d’un partenariat efficace pour une meilleure contribution des entreprises chinoises au développement économique et social des deux nations respectives. L’ambassadeur de la République Populaire de Chine, Li JIAN, des membres du gouvernement ainsi que plusieurs autres personnalités étaient présents à ce rendez-vous de la SGBF.

une Table Ronde avec les hommes d’affaire chinois et burkinabés à l’hôtel Laico

« Les entreprises chinoises et la Société générale Burkina Faso au service du développement économique et social du Burkina Faso », c’est sous ce thème que les hommes et femmes d’affaires chinois et burkinabè ont échangé dans cette soirée du mardi 2 avril dans la capitale du pays des hommes intègre.

Cette  table ronde de la société générale Burkina Faso qui déjà ambitionne devenir le partenaire idéal des relations sino-burkinabè sera l’objet  de présenter les opérations tripartites entre les hommes d’affaire burkinabés, chinois et la SGBF. Une occasion pour chaque partie, selon le directeur général de la SGBF, Harold Coffi de dévoiler les opportunités d’affaires en vue de booster le développement économique et social du pays des Hommes intègres. Mieux cette rencontre « est une relance des relations de ces deux pays et va permettre d’accélérer le développement dans les secteurs de l’énergie, des infrastructures, de l’éducation, de la santé etc » a ajouté le M.Coffi.

le directeur général de la SGBF, Harold Coffi de dévoile les opportunités d’affaires en vue de booster le développement économique et social du pays des Hommes intègres

Aussi,mentionnant  que la table ronde organisée conjointement par l’Ambassade de la République populaire de Chine et la SGBF permettra également de mieux appréhender les besoins de l’Etat burkinabé, tant techniques que financiers et de mieux comprendre ce que les entreprises chinoises peuvent apporter comme expertises et solutions au développement du pays.

Une rencontre bien soutenu par le gouvernement car elle s’inscrit dans la dynamique de développer un partenariat avec la Chine pour faire face aux nombreux défis auxquels le Burkina Faso est confronté.

Pour la représentante du ministre de l’Economie, des finances et du développement(MINEFID), Pauline Zouré, la table ronde va faciliter la réalisation des projets régionaux et sous régionaux dans le cadre de l’Union monétaire ouest africaine(UMOA) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO).

la représentante du ministre de l’Economie, des finances et du développement(MINEFID), Pauline Zouré

Elle a donc  réitéré toute la gratitude du gouvernement burkinabé à l’endroit des initiateurs de la table ronde et souhaité des conclusions enrichissantes pour le lien tripartite.

« Cette initiative est un point de départ pour d’autres actions qui se poursuivront dans le même sens à moyen et long terme » d’après l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian.

Aussi convaincu que l’Ambassade de la République populaire de Chine en  joignant l’action à la parole « nous aboutirons à de meilleurs résultats même si cela demande beaucoup d’effort, de négociation, et de patience » a-t-il ajouté.

l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian

Avec un esprit visionnaire, de tolérance et de persévérance, la coopération entre nos deux pays et trois parties atteindra un niveau exceptionnel a rassuré le diplomate chinois. Pour lui cette occasion constitue un essai pour concrétiser le projet tripartite qui reflète l’esprit de consultation, de construction et de partage à travers le principe de pilotage de l’initiative « la Ceinture et la route».

Pour terminer, M. Jian,  estime que ce business forum est une occasion parfaite pour tous les acteurs de travailler en synergie, de créer beaucoup d’emploi et de déclencher l’industrialisation permettant de moderniser l’agriculture.

Omar Idogo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *